Février 3, 2021
Par Contrepoints (QC)
340 visites


Cette semaine, des millions d’utilisateurs du site Reddit ont coordonné une contre-attaque sur les marchés boursiers. L’objectif était alors évident et partagé partout : retourner les armes de Wall Street contre ses traders qui s’enrichissent sur le malheur des autres. Ce sabotage boursier orchestré clandestinement a finalement fait toutes les manchettes puisque les richissimes investisseurs américains ont perdu des milliards des dollars. Retour explicatif sur ce coup d’éclat. 

                                         

Dans les dernières semaines, des membres du forum Reddit ont commencé à s’organiser pour contrer le profit de ces grandes compagnies financières. Tout a débuté avec un dénommé Keith Gill, ancien employé d’une mutuelle d’assurance qui depuis son sous-sol a lancé cette offensive contre Wall Street. Dans la sous-section r/wallstreetbets il  a convaincu une quantité suffisante d’internautes de remonter les actions des compagnies en difficulté comme Gamestop nuisant ainsi aux traders boursier qui misaient sur la baisse de valeur de ces compagnies. 

                                   

Pour comprendre ce processus, il nous faut définir certains termes. Un hedge fund est un fonds spéculatif qui  utilise des stratégies de placements très risqués. L’une de ces techniques est de parier sur la chute d’une action pour engranger des profits. Les hedge fund tentent de faire ce qu’on appelle un short (vente à découvert) qui consiste à emprunter une action pour la revendre immédiatement à son prix et ensuite espérer qu’elle baisse pour la racheter et empocher la différence.(1) La stratégie de Gill de remonter la valeur boursière de ces actions mettait ainsi à mal les hedge fund qui – ayant emprunté des actions – n’auraient d’autre choix que de racheter leurs actions à prix plus fort que ce qu’elles avaient vendu. 

                              

Grâce à cette stratégie, les fonds d’investissement se retrouveraient avec des pertes énormes. Le mouvement a pris un envol tellement impressionnant que même les instigateurs ne s’y en attendaient pas. Des millions de personnes ont investi des sommes souvent petites grâce a des plateformes comme Robin Hood qui permettent de faire des transactions à la bourse gratuitement. Les actions de GameStop et plusieurs autres compagnies ont augmentés drastiquement causant des pertes se comptant en milliard à ces hedges fund.

                                   

Ce phénomène de révolte des petits investisseurs est intéressant à analyser en regardant la réaction des super-riches et des fonds d’investissement. En effet, après avoir perdu des milliards de dollars, ces mêmes personnes qui pendant des années ont demandé à ce que la liberté de marché ne soit pas entravée, se retrouvent pris à leur propre piège, car ils demandent maintenant à ce que des règles soient mises en place afin d’empêcher ce genre de situation. L’hypocrisie du système capitaliste se dévoile au grand jour. Le système est fait pour les riches et si vous tentez de le battre -même à son propre jeu- il répondra aux coups. Comme on l’a vu avec l’application Robin Hood, qui a tout simplement empêché tout achat des actions de Gamestop pendant un certain moment pour tenter de limiter les dégâts causés aux grandes compagnies financières. Les gens que l’on appelle communément les 1% ont tout simplement été pris de panique et ont tenté par tous les moyens d’arrêter la montée en flèche des actions de Gamestop. Le petit peuple s’est enrichi tout en ruinant les magnats de la finance. Il faut comprendre que cette action contre les hedges fund est en partie une vengeance face à la crise financière de 2008 où ces mêmes fonds spéculatifs s’enrichissaient sur le fait que des gens perdent leurs maisons et que les travailleurs et travailleuses sous-payées voient leur fonds de pension fondre comme neige au soleil. Bien sûr, certains de ces internautes ont seulement investi, car ils ont flairé la bonne affaire, mais plusieurs refusent de vendre leurs actions afin de faire le plus grand mal possible à ces hedges fund qui ont causé tant de misères humaines. Les membres du forum Reddit n’ont fait que rendre la monnaie de la pièce à ces compagnies véreuses.

                                   

 Sans vouloir encourager à acheter des actions, il est pour nous important d’analyser ce phénomène qui montre que la conscience de classe peut même venir de groupes complètement inattendus, comme certains membres de Reddit. Ce mouvement virtuel, probablement accentué par la pandémie, se situe évidemment dans les limites du libéralisme économique, mais il n’en demeure pas moins qu’il démontre que le malaise face au système capitaliste est grandissant. À travers ce mouvement on peut entrevoir des effets du mouvement Occupy qui avait balayé le monde en 2011. Bien sûr, le geste d’acheter des actions de Gamestop ne se transformera pas en mouvement de masse contre le capitalisme, mais il est certain qu’il a montré au monde entier le vrai visage du monde financier, qui bien souvent manigance en toute quiétude et continue à s’enrichir sur la misère du monde. 

  (1) Par exemple : disons que je veux short la compagnie XYZ, qui a le prix de son action présentement à 10$. J'emprunte 1 action et je la vend immédiatement à son prix (10$). J'ai maintenant 10$ dans mes poches, mais je dois 1 action de XYZ car je l'avais emprunté. Ensuite, disons que le prix de l'action de XYZ descend à 7$. Je prends mon 10$ et j'achète une action à 7$, que je redonne à l'agent de change. J'ai fait 10$ en vendant et j'ai seulement dû payer 7$ pour racheter, donc la différence de 3$ est mon profit. Au contraire, si au lieu de descendre à 7$, l'action de XYZ montait à 15$. Il faut quand même que je retourne l'action que j'ai empruntée à l'agent de change, mais cette fois ça me coûtera beaucoup plus cher de la racheter. Si je rachète à 15$, mes pertes seront la différence entre le 10$ que j'ai fait en la vendant et le 15$ que je dois payer pour la racheter... Et comme le prix peut monter indéfiniment, mes pertes potentielles sont illimitées, car à un moment ou un autre, je devrai rembourser l'action que j'ai empruntée.




Source: Contrepoints.media