Octobre 18, 2021
Par Yannis Youlountas
420 visites


La lutte ne s’improvise pas, surtout face à un pouvoir de plus en plus répressif et une extrême-droite très présente dans la police et les tribunaux.

QUE FERIEZ-VOUS SI VOUS ÉTIEZ PLACÉ(E) EN GARDE-À-VUE ? 🤔🤫😏

Quand on lutte, il faut s’attendre au pire. C’est pourquoi, il faut bien connaître ses droits et, si possible, avoir un bon avocat avec lequel on a un minimum d’affinités.

En France, j’ai la chance d’avoir deux avocats formidables qui travaillent souvent ensemble : Dominique Tricaud et Matteo Bonaglia. Ce sont eux qui m’ont permis de gagner contre Génération Identitaire sur le point qui me tenait le plus à cœur : la possibilité de les traiter de nazis* (quand je communiquais pour Defend Mediterranea contre Defend Europe). Quelques semaines après notre victoire sur ce point extrêmement important (au troisième round, en cassation), cette organisation nauséabonde était enfin dissoute (même si ça ne change malheureusement pas grand chose, au vu de la montée actuelle du racisme et du fascisme).

Auparavant, Dominique avait donné la victoire à Siné contre Philippe Val, parmi ses nombreux faits d’armes contre l’ignominie. Plus récemment, Matteo est devenu l’un des avocats les plus précieux du mouvement social en France, pour la défense de toutes celles et ceux qui luttent. Et j’en connais d’autres qui étudient actuellement le droit pour rejoindre les (trop rares) avocats qui sont dans notre camp 😉

Remarquant que beaucoup de manifestant-es — et luttant-es en général — ne connaissent pas très bien leurs droits, Matteo a créé « un outil ludique et pédagogique sur l’exercice de ses droits en cas de placement en garde à vue ». Je vous conseille de faire le test :
http://gav.guide

C’est vraiment très chouette ! N’hésitez pas à le diffuser aux personnes de votre entourage également exposé-es à la répression !

Merci Matteo et Dominique ! Vivement qu’on me refasse un procès pour qu’on se retrouve à nouveau 😄

Yannis Youlountas




Source: Blogyy.net