Quatrième manifestation contre la réforme des retraites mardi 17 décembre à 10h30 à Montpellier place Zeus
La
lutte pour le retrait du projet de loi sur les retraites perdure.
Après déjà trois manifestations à Montpellier – 30 000
personnes le 5 décembre, 10 000 le 10 décembre et 3000 le 12
décembre –, rendez-vous le mardi 17 décembre à 10h30 à place
Zeus. Cette journée de mobilisation devrait être plus massive que
la précédente, car elle a été davantage préparée, et parce que
la CFDT et la CFTC ont décidé de rejoindre le mouvement après les
annonces
du premier ministre Édouard Philippe. À Béziers, la
manifestation partira à 10h30 de la Bourse du travail, et à Sète,
départ à 10h depuis la place de la mairie.

Voici
le texte
d’appel
publié par la CGT Hérault :

Le
gouvernement vient de faire ses annonces qui relèvent d’un
véritable tous de force en suscitant l’ire de ses soutiens
affichés comme la CFDT et l’UNSA.

Le
gouvernement confirme vouloir faire travailler jusqu’à 64 ans au
moins.

Son
projet repose sur une conception de société qui accepte et assume
le maintien d’un chômage de masse et d’une précarité
généralisée. Ce passage du discours du 1er ministre est édifiant.
Nous nous ne pensons pas que l’idée du plein-emploi soit obsolète,
nous n’avons pas comme horizon des carrières hachées et des vies
déchirées.

Nous
voulons une sécurité sociale professionnelle et un nouveau statut
du travail salarié qui accompagne les évolutions économiques en
maintenant des garanties sociales individuelles et collectives.

Ce
gouvernement qui refuse toute idée d’augmentation des salaires
(point d’indice bloqué, pas de coup de pouce au SMIC) nous promet
pour demain, à Pâques, à la Trinité ou à la Saint Glinglin des
mesures pour compenser les baisses de pensions prévues.

S’ils
nous parlent beaucoup de démographie, rien sur le partage des
richesses et la mise à contribution du capital et de la finance
pourtant les dividendes du CAC40 vont dépasser cette année les 80
milliards.

Plus
que jamais nous devons réaffirmer nos revendications en matière de
retraite et sécurité sociale, mais engager aussi du conflit dans
chaque entreprise, chaque administration sur les cahiers
revendicatifs de chaque entreprise !


Article publié le 14 Déc 2019 sur Lepoing.net