Avril 3, 2020
Par Marseille Infos Autonomes
56 visites


Dans une pĂ©riode de climat social dĂ©jĂ  tendu oĂč la prĂ©caritĂ© touche bien trop et toujours plus de personnes, arrive une pandĂ©mie mondiale.

« InvitĂ©.e.s Â» Ă  rester chez nous, nous voilĂ  toustes confinĂ©.e.s, mais le confinement n’est pas le mĂȘme pour toustes. Il n’y a pas une « quarantaine Â» mais des « quarantaines Â» selon la situation de chacun.e.s ; travailleur.euse.s sans contrat, contrats prĂ©caires, exilĂ©.e.s, personnes sans papiers, personnes isolĂ©es
 , autant de prĂ©carisĂ©.e.s que cette crise sanitaire va fragiliser encore d’avantage.

Cette compilation Ă  prix libre part de cette nĂ©cessitĂ©, elle est centrĂ©e sur la scĂšne Marseillaise (et environs), une quarantaine de groupes du coin, le tout au profit de la caisse de solidaritĂ© du collectif Soutien Migrants 13 — El Manba / Parastoo (l’intĂ©gralitĂ© des fonds rĂ©coltĂ©s leur sera reversĂ©e).

Ça s’écoute et se tĂ©lĂ©charge ici : https://quarantaines.bandcamp.com/releases

DĂ©tail de la cagnotte qui recevra les fonds :

Appel pour une cagnotte de soutien aux collectifs al Manba et Parastoo

Ca fait douze jours que nos vies sont cloĂźtré·es entre les murs, que les sorties se font « exceptionnelles Â» sous autorisation et surveillance policiĂšre. La menace de la contamination virale est invoquĂ©e, mais la gestion totalitaire par le confinement a des consĂ©quences dĂ©vastatrices immĂ©diates.

Le couvre-feu imposé détruit toutes les formes de survie économique faites de débrouille. Les associations qui distribuaient des colis diminuent leur activité ou sont débordés, les lieux de récupération deviennent difficilement accessibles, le contrÎle des sorties exclut celleux qui travaillaient au noir.

Celleux qui subissent dĂ©jĂ  le racisme administratif (exclu.es du systĂšme d’asile, dublinĂ©s, ceux qui dĂ©pendent de l’arbitraire de l’OFII, etc.) font parti.es des groupes les plus touchĂ©s par la situation actuelle. Et d’autant plus pour les femmes et les minoritĂ©s de genre dont les existences sont trop souvent invisibilisĂ©es.

Se nourrir, quand on n’a accĂšs ni Ă  de l’argent, Ă  la possibilitĂ© de faire des courses, de prendre des colis alimentaires, ni mĂȘme Ă  une cuisine
 devient plus que compliquĂ©.

L’état est responsable de cette situation. On n’attendra rien de lui.

Mais si nous considĂ©rons que toutes les habitant.es de Marseille sont lĂ©gitimes et ont droit de vivre dignement il est urgent de trouver collectivement des moyens de repartir l’argent entre tous.

Si on avait l’habitude de s’autofinancer par des bouffes et concerts en temps de galĂšre, le confinement rĂ©duit notre autonomie, une collecte pour une caisse commune permettra de centraliser et redistribuer quartier par quartier aux personnes de nos collectifs qui se retrouvent sans ressource notamment dans la perspective d’une claustration par quartier.

Si t’as un peu de thune en large que t’aurais envie de filer, tu peux faire un virement sur le compte de Parastoo en mentionnant « Parastoo/Manba Â», on te remercie chaleureusement, Avec la rage et la dĂ©termination.

Les collectifs Al Manba et Parastoo, pour celles et ceux qui ne nous connaissent pas

Al Manba est un collectif de solidarité active contre les frontiÚres bùti à Marseille en 2015 suite à la fermeture de la frontiÚre italienne.

À travers l’organisation collective d’actions publiques (manifestations, dĂ©bats, campagnes de lutte contre l’incroyable inventivitĂ© discriminatoire des gouvernements et la dĂ©tention diffuse des exilĂ©.es) ainsi que des groupes de travail (permanence d’autodĂ©fense linguistique, administratif, accĂšs au logement) nous cherchons Ă  construire des espaces qui promeuvent la libertĂ© de circulation et d’installation de toutes et de tous.

PARASTOO est un collectif autogĂ©rĂ© en mixitĂ© choisie (sans mec cis) pour et par des personnes en exil Ă  Marseille et leurs soutiens. Le collectif a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en septembre 2016 suite au constat que les femmes, lesbiennes et les personnes trans en exil continuaient d’ĂȘtre invisibilisĂ©.es.




Source: Mars-infos.org