DĂ©cembre 8, 2021
Par Paris Luttes
145 visites


Rappel des faits

Zemmour prĂ©pare un meeting au ZĂ©nith de Paris. Tout le monde pressent qu’il s’agira en fait de son premier meeting prĂ©sidentiel.

Arrive alors un appel Ă  une manifestation Ă  BarbĂšs qui n’a absolument aucun sens… Ă  part peut-ĂȘtre pour un certain nombres de syndicats, de partis et d’associations d’essayer de se donner l’illusion qu’ils agissent :

  • CGT
  • Solidaires
  • La Jeune Garde (mais qu’est-ce que c’est ce que ce blaz, sĂ©rieux..)
  • RAAR
  • NPA

Sur les rĂ©seaux sociaux, de nombreux internautes se demandent Ă  quoi tout ça peut bien servir :

Pour ne pas subir l’humiliation d’un meeting rempli des pires ordures en plein 19e arrondissement, d’autres appels Ă  rassemblement commencent logiquement Ă  Ă©merger, notamment un « RDV dĂ©ter Â» et un « FCK ZMR Â» publiĂ© ici et lĂ .

Assez vite, l’équipe de com de Zemmour, dirigĂ©e par Olivier UbĂ©da fait dĂ©placer le meeting du ZĂ©nith Ă  Villepinte. Sur la fachosphĂšre, c’est soi-disant parce-que le ZĂ©nith est plein. Dans la rĂ©alitĂ©, c’est parce que le ZĂ©nith et la police savent trĂšs bien qu’il est impossible de sĂ©curiser les lieux, surtout si des pro-Zemmour se retrouvent mĂ©langĂ©s avec les manifestant.e.s aux abords du ZĂ©nith.

Olivier UbĂ©da finira par l’admettre le vendredi 3 dĂ©cembre :

Le parvis du ZĂ©nith n’était pas envisageable pour mettre un Ă©cran, ils ne l’ont pas souhaitĂ© Â», si bien qu’« on crĂ©ait de la frustration et on crĂ©ait aussi du danger pour le public qui ne pouvait pas rentrer [
] au regard des manifestations autour d’Eric Zemmour, qui sont violentes, par des “antifas” qui viennent faire le coup de poing

Puisque le meeting est finalement dĂ©placĂ© Ă  Villepinte, on s’attend Ă  ce que les assos s’adaptent… Mais non ! C’est le triomphalisme ridicule qui s’exprime…

et pour certain.e.s, une satisfaction Ă  rester camper Ă  BarbĂšs… pour faire quoi ?! on ne le saura jamais vraiment.

Un appel est tout de mĂȘme lancĂ©, un peu tard, pour se dĂ©placer Ă  Villepinte et perturber le meeting et le rendez-vous pas loin du RER B Parc des expositions est publiĂ© ici :

mais aussi sur les rĂ©seaux sociaux…

RĂ©sultat

Clairement, le meeting de Zemmour n’aura pas atteint les ridiculement sur-estimĂ©es 12000 participants (et encore moins 19000)… probablement plutĂŽt quelques milliers si l’on fait un comptage des chaises rĂ©ellement occupĂ©es du meeting et donc moins que la capacitĂ© du ZĂ©nith. Alors que le prix d’un passage du ZĂ©nith au Hall B du Parc-des-Expositions Ă  Villepinte, largement sous-exploitĂ©, aura doublĂ©, apparemment dans les 400 000 euros en plus de 65000 euros d’annulation.

Mais la rĂ©ponse antifasciste et antiraciste a Ă©tĂ© indĂ©niablement extrĂȘmement faible quantitativement et qualitativement.

Ce sont des membres d’SOS Racisme (!? si si) qui auront sĂ»rement rĂ©ussi l’un des coups audacieux de la journĂ©e :

  • perturber le meeting pendant quelques dizaines de secondes

mais au prix de se faire Ă©clater la gueule Ă  coup de chaises et de coups de poing aprĂšs. Ce qu’on ne souhaite Ă  aucun.e militant.e bien Ă©videmment.

Cependant, on ne remerciera jamais assez les valeureuses associations, partis et syndicats qui auront fait semblant à BarbÚs, tout en affaiblissant, de fait, celles et ceux qui auront fait le déplacement à Villepinte.

Puisque rappeler que :

  • Zemmour appelle Ă  la dĂ©portation des immigrĂ©s (« remigration Â»), fait la promo de PĂ©tain, etc.
  • ses Ă©mules, comme Papacito, appellent Ă  exĂ©cuter des journalistes ou Ă  leur rouler dessus comme l’ont fait les islamistes Ă  Nice

ne semble pas vraiment Ă©mouvoir bon nombre d’ « antifascistes Â», on rappellera que les nĂ©o-nazis des Zouaves Paris, qui ont copieusement tabassĂ© aujourd’hui dans le RER B, dans les alentours et dans le Parc des Expositions, font la promotion de groupes qui mettaient des bombes dans les synagogues dans les annĂ©es 30. Il suffit d’aller voir leur groupe Telegram Ouest Casual.

Peut-ĂȘtre qu’à un moment, certains arrĂȘteront par la mĂȘme occasion de parler de « relativisme Â» dĂšs qu’on fait quelques rappels historiques.

Quelques vidéos

La chasse Ă  l’homme des fafs :

Les reprĂ©sailles contre les militant.e.s d’SOS Racisme :

La poursuite ensuite vers la sortie :

La parade victorieuse :

Conclusion

Aujourd’hui dimanche 5 dĂ©cembre 2021, ces fascistes Ă©taient Ă  Villepinte pour soutenir le meeting de Zemmour, pas Ă  BarbĂšs. Et des soc-dem auront Ă©tĂ© plus tĂ©mĂ©raires que tous les planquĂ©s restĂ©s loin pour crier et chanter dans le vide.

Il y a de quoi se poser des questions sur les postures antiracistes et antifascistes d’une certaine gauche.

Pour une réponse antiautoritaire et un antifascisme conséquent.

Des camarades inquiĂštes.




Source: Paris-luttes.info