Septembre 8, 2019
Par Marseille Infos Autonomes
210 visites


Lorsque survinrent, au dĂ©but de l’annĂ©e 2009, de vastes mouvements de grĂšve gĂ©nĂ©rale contre la vie chĂšre Ă  l’appel du Liyannaj Kont Pwofitasyon en Guadeloupe et du Kolectif 5-FĂ©vriĂ© en Martinique, nombreuses furent les rĂ©actions d’étonnement face Ă  la radicalitĂ©, l’ampleur et la durĂ©e de ces deux mobilisations. Que pouvait-il donc y avoir de si intolĂ©rable dans la chertĂ© de la vie pour que, par milliers, les Antillais cessent le travail, descendent dans la rue et occupent les places ? Peu comprenaient, de l’extĂ©rieur, la volontĂ© farouche de quelques organisations de travailleurs venues dĂ©noncer la pwofitasyon, cette « exploitation outranciĂšre, capitaliste et colonialiste Â», en exhibant publiquement les rouages les plus secrets de la machine qui semblait s’ĂȘtre alors enrayĂ©e.

S’appuyant sur une enquĂȘte sociologique et historique mĂȘlant entretiens, observations de terrain et travail dans les archives, cet ouvrage revient sur le rĂŽle du syndicalisme dans les mobilisations en Guadeloupe et en Martinique, depuis la pĂ©riode tumultueuse des luttes rĂ©volutionnaires et anticolonialistes des annĂ©es 1960-1970 jusqu’à nos jours, et sur la grĂšve gĂ©nĂ©rale de l’hiver 2009, moment demeurĂ© ouvert Ă  tous les possibles.

Pierre Odin est sociologue et docteur en science politique de l’Institut d’études politiques de Paris.

Elsa Dorlin, professeure de philosophie Ă  Paris-8, est notamment l’auteure de La Matrice de la race. GĂ©nĂ©alogie sexuelle et coloniale de la Nation française (La DĂ©couverte, 2008) de Sexe et genre, et sexualtiĂ©s. Introduction aux philosophies fĂ©minines (PUF, 2008) et de RĂ©flexions sur la traite et l’esclavage des NĂšgres.




Source: Mars-infos.org