Août 5, 2016
Par Nouvelle Turquie
23 visites


1783237_576x384Les chiffres des travailleurs et travailleuses qui meurent sur leur lieu de travail en Turquie,sont affolant. La Turquie subie la politique ultra libérale de Erdoğan, et son parti l’AKP, depuis plus de 20 ans. La caste bourgeoise en Turquie sacrifie la santé du peuple au profit de leur richesse et des contrats avec les pays impérialistes.

Centre d’Information: D’après le rapport rendu par le Conseil de Santé des Travailleurs et de la Sécurité du Travail (ISIG), au moins 133 travailleuses et travailleurs sont morts au travail au mois de Juillet. Pour les 7 premiers mois de l’année 2016 nous comptons donc 1049 personnes qui ont perdu la vie sur leur lieu de travail.
La précarité et le manque de perspéctive d’avenir, dans lesquelles sont abandonnés les travailleurs non organisés et écrasés par une exploitation intense, font qu’à chaque fin de mois le nombres de morts suite aux accidents de travails augmentent.

D’après le rapport du Conseil de Santé des Travailleurs et de la Sécurité du Travail (ISIG), ce mois-ci les secteurs les plus touchés sont toujours les secteurs agricole et le bâtiment.

Moins les travailleurs sont organisés, plus le nombre de mmorts augmente!

D’après les statistiques des syndicats, alors que le nombre de travailleurs à augmenté de 2,96% (13 038 351 travailleurs) par rapports au rapport précédent, le nombre de travailleurs syndiqués à lui diminué de 0.46%, passant à 1 499 870 syndiqués.

Ainsi alors que 88 % des travailleurs et des travailleuses ne sont pas syndiqués, le rapport indique que les 12% de syndiqués ne sont pas tous réellement organisés à résister par leur syndicat.

Traduit de : http://www.ozgurgelecek.org/manset-haberler/21357-oerguetlueluek-azalyor-oeluemler-artyor-7-ayda-bin-ici-katledildi.html




Source: