Global

|
antifa

Puis, quand ça ne marche plus, au bout de plusieurs tentatives, il passe à un véritable harcèlement, beaucoup plus menaçant, qui peut aller jusqu’à inquiéter des anciens membres. J. C. alias Errico Malatesta retourne alors complètement ses méthodes inquisitrices contre ses proches. Plusieurs anciennes collaboratrices restent marquées par cette période et ne veulent plus avoir affaire à lui. Toutes le présentent comme une personne toxique et l’une d’elle comme un prédateur.

J. C. alias Errico Malatesta (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article19745 -