Février 9, 2021
Par infokiosques
251 visites




Publication du zine “Tête Haute”

mis en ligne le 9 février 2021.

On a pris nos crayons et nos pots de colle pour sortir ces maux
douloureux de nos têtes et les mettre sur papier. Parce que les
violences sexistes et queerphobes ne disparaissent toujours pas, parce
que les mecs cis oppresseurs pourrissent nos vies, parce que l’anonymat
est leur arme et notre silence leur lit douillet. Big up à toustes
celleux qui ouvrent leurs beautiful gueules.

En toute discrétion nous nous sommes réuni.e.x.s durant l’été 2020 pour
parler de nos oppresseurs. Nous sommes resté.e.x.s discrèt.e.x.s car
nous avions peur. Peur des représailles, peur de l’isolement, peur de
vous : les hommes cis de nos milieux militants. Mais ce qui est sorti de
ces rencontre est bien plus grand. Aujourd’hui nous laissons notre
colère exploser au grand jour, nous sommes déterminé.e.x.s à rendre
public nos humiliations clandestines, nos trop nombreuses silenciations,
nos viols. En réalité ces violences ne sont pas les nôtres, nous vous
les rendons.

Nous avons rédigé ce zine comme une déclaration d’amour à touxtes
celleux qui souffrent, pour vous dire que vous n’êtes pas seul.e.x.s !
Nous l’avons écrit aussi pour que l’on puisse sortir de toute cette
peur, cette culpabilité, cette honte et nous en débarrasser pour
dépolluer nos imaginaire, nos utopies et nos vies. Nous sommes
nombreuxse, trop nombreuxse. Pendant trop longtemps nous nous sommes
tue.x.s., pendant trop longtemps nous avons porté silencieusement notre
souffrance, nous restions dans l’ombre. Ce temps est révolu, aujourd’hui
nous prenons conscience de notre force et de notre légitimité à crier
notre colère, notre ras-le-bol, notre vérité. C’est moche, mais pour
tous les hommes cis, sois-disant solidaires, c’est le moment de regarder
cette laideur en face, de regarder vos potes et de prendre vos
responsabilités. Ce cri de rage a déjà été porté par nos adelphes des
générations précédentes, nous n’oublions pas ces combats, mais nous
constatons que les mêmes schémas se répètent, sous les tapis gisent
toujours les pavés…

Nous ne sommes pas parfait.e.x.s et ne prétendons pas l’être. Mais nous
méritons mieux que ça. Nous n’accepterons plus d’être rabaissé.e.x.s
plus bas que terre, d’être pris.e.x.s dans vos toiles d’influences et de
manipulation. Nous ne vous porterons plus aux nues sous prétexte que
vous vous auto-promulguez “allié” de la cause féministe.

Nous sommes plus que nos corps blessés et nos esprits fatigués. Nous
sommes une constellation d’étoiles et nous éclairons la nuit, jusqu’à la
dernière de vos bassesses. Ce zine est là pour dire aux oppresseurs,
violeurs et misogynes du milieu : on vous voit, on parle tout bas, on
sait ce que vous faites dans l’intimité et dans vos orgas et on ne vous
laissera plus faire. La peur change de camps.

Pour que le silence ne soit plus la règle. Pour que nos voix s’élèvent,
se rencontrent et se multiplient. Pour que l’impunité cesse, à Lausanne
comme partout ailleurs.

Sommaire du Magazine TÊTE HAUTE :

Éditorial pictural

Pourquoi ce magazine ?

“Profil d’un homme solidaire”

“Dans ces conditions, pourquoi militer ?”

“Patriarcaca : diviser pour mieux rayonner”

Références à lire

Test de personnalité : es-tu rageuxse ou vénèrxe ?

Mot croisé artisanal

Pour nous contacter : [email protected]@@riseup.net



ce texte est aussi consultable en :

– PDF par téléchargement,

en cliquant ici
(4.9 Mo)
– PDF par téléchargement,

en cliquant ici
(10.5 Mo)




Source: Infokiosques.net