Mars 4, 2019
Par Le Monde Libertaire
234 visites


Manque de personnel, manque de lits, recours beaucoup trop réguliers à la contrainte physique… Les coupes financières et le retour vers une logique asilaire dans les hôpitaux psychiatriques peuvent avoir des conséquences terribles sur le respect du droit des patients et leur santé mentale. Difficile d’aller mieux quand on subit de longs isolements, des contentions à répétition ou abruti par les médicaments sans voir de médecin. D’anciens patients témoignent de leurs parcours de fous.




Source: