L’assemblée nationale a débuté l’étude du projet de loi Fonction Publique en séance plénière le 13 mai dernier.

Plusieurs articles particulièrement dangereux pour la Fonction Publique, les agent-e-s qui la servent et plus largement les services publics ont été étudiés et votés cette semaine.

C’est le cas notamment du recours accru aux contractuel-le-s puisque le nombre de dérogations aux recrutements sous statut va être très élargi, alors qu’un-e agent-e sur 5 est déjà contractuel-le. Et l’annonce d’une prime de précarité qui ne serait que justice ne doit pas cacher la forêt des régressions annoncées…

Article publié le 21 mai 2019


Article publié le 21 Mai 2019 sur Solidaires.org