Février 16, 2018
Par Marseille Infos Autonomes
292 visites

Pour les flics, t’as vu, c’est Noël tous les jours : état d’urgence prolongé, impunité quasi totale des auteurs de « bavure », manifs défouloirs où il fait bon casser des crânes, climat général porté sur la matraque… Pour les militants et les habitants des quartiers qui en sont la cible, par contre, c’est beaucoup moins joyeux.

C’est justement le propos de Le Fond de l’air est bleu, premier long métrage des collectifs Activideo et Medial, lequel donne largement la parole aux cibles de l’état policier et interroge ses soubassements. La projection sera suivie d’un débat-discussion avec des membres de l’équipe du film, ainsi que des intervenant-e-s surprise (spoiler : aucun représentant du syndicat Alliance n’a été convié).




Source: