Septembre 16, 2020
Par Zone À DĂ©fendre
319 visites


Projection en prĂ©sence de l’un des rĂ©alisateurs, accompagnĂ©s d’amis kanak.

SAMEDI 19 SEPTEMBRE Ă  20h nous accueillerons un des rĂ©alisateurs du film « NATION.S Â», Florent Tillon, accompagnĂ©s d’amis kanaks, pour une projection de ce documentaire tournĂ© en Nouvelle CalĂ©donie lors du premier rĂ©fĂ©rendum de 2018. Ils viennent partager avec nous ce rĂ©cit important Ă  la veille du second rĂ©fĂ©rendum qui se dĂ©roulera au mois d’octobre 2020.

Le film s’intĂ©resse particuliĂšrement aux collectifs autochtones coutumiers traditionnels Kanak et Ă  leur lutte pour dĂ©fendre leur droit coutumier et leurs terres contre les projets miniers et urbains. Ceux que l’on appelle les indĂ©pendantistes « coutumiers Â» sont en faveur de l’indĂ©pendance du pays, mais demandent surtout l’application de la coutume comme systĂšme social, et non celui de la politique.

Florent et HĂ©lĂšne ont passĂ©s 3 mois en compagnie de collectifs claniques bloquant des mines, des juristes animistes semant la pagaille au palais de justice, des rĂ©volutionnaires faisant sĂ©cession dans le plus grand secret, et mĂȘme ceux du Vanuatu jamais trĂšs loin. C’est ainsi au beau milieu d’une Ă©lection rĂ©fĂ©rendaire aux enjeux industriels Ă©normes que le film glisse des meetings urbains aux espaces coutumiers, tribu, occupations de mines, actions politiques, sans oublier au passage de faire rire ou d’émouvoir. En plus, l’évacuation de la ZAD de NDDL se produisait alors que les cinĂ©astes filmaient Emmanuel Macron en visite sur l’Ile. La ZAD, Emmanuel Macron et la contestation, les blacks blocks, traversent donc Ă©galement le film, et sont commentĂ©s par les Kanak, admirateurs de la ZAD, comme du Larzac en son temps.

Vous pouvez voir la bande annonce du film ici :
https://vimeo.com/342704806

et retrouver la prĂ©sentation complĂšte ici : https://letaslu.noblogs.org/post/2020/08/28/nation-s-presentation-du-film-de-florent-tillon-helene-magne-samedi-19-septembre-a-20h/




Source: Zad.nadir.org