Mai 28, 2017
Par Marseille Infos Autonomes
43 visites


Amère Méditerranée. En 2011, Ben Ali tombe, le monde arabe s’embrase. Pour des milliers de jeunes Tunisiens, soudain un espoir : rallier la France. Sauf que l’atterrissage en Hexagone n’a rien d’idyllique.

Du Sud tunisien à la parisienne Porte de la Villette, Maki Berchache a ainsi enduré la violence du périple et le poids du déracinement. De la rencontre de ce jeune migrant avec la réalisatrice Nathalie Nambot est né un film : Brûle la mer. Ou le touchant récit d’une échappée vers la liberté qui se voit opposer un ferme déni d’hospitalité. Un cas parmi des milliers d’autres, tristement symptomatique. Epoque de merde.

C’est à Manifesten (59 rue Thiers) le mercredi 31 mai dès 20 heures.




Source: