Juin 29, 2019
Par Union Syndicale Solidaires
230 visites


Du 6 mai au 12 juillet, se tient le procès d’anciens hauts dirigeants de la multinationale France Télécom, devenue Orange, accusés harcèlement moral par une centaine de parties civiles dont Sud PTT et Solidaires. Durant celui-ci, de nombreuses personnalités, scientifiques, écrivains, artistes… vont écrire, dessiner, filmer des comptes-rendus jour après jour, l’histoire du procès selon leur point de vue…Pendant ce procès exceptionnel, Basta ! et la petite boîte à outils de l’union syndicale Solidaires vous proposeront ce suivi régulier des audiences.

L’audience du 27 juin 2019 du procès France Télécom a permis d’aborder le cas de Rémy Louvradoux qui s’est donné la mort en s’immolant par le feu à Mérignac (Gironde) sur le parking de l’entreprise, le 26 avril 2011. C’est Noémie Louvradoux, une de ses filles qui a témoigné à l’audience accompagnée de sa mère, de ses deux frères et de sa sœur. Nous avons écouté les premières impressions à la sortie de l’audience de Raphaël Louvradoux, l’un des fils de Rémy Louvradoux.

http://la-petite-boite-a-outils.org/jour-31-le-suicide-de-remy-louvradoux/

Pour lire les comptes-rendus précédents c’est ici.

Pour s’abonner il suffit de s’inscrire ici.

Article publié le 29 juin 2019




Source: Solidaires.org