Vous nous soutenez depuis des mois : montrons que nous sommes nombreux au tribunal !

La dernière partie du procès du squat Saint-Just aura lieu ce jeudi à 14h au TA de Marseille. Cette fois c’est au regard de la situation des mineurs isolés que l’occupation du squat va être jugée : alors que le CD considère que « tout va bien pour les mineurs de Saint-Just », qu’aucune ouverture de places n’est prévue pour les accueillir dans les mois qui viennent, que la plupart des mineurs isolés pris en charge, se retrouvent isolés dans des hôtels, … comment doit être considérée aujourd’hui cette occupation ? Quel légitimité, rôle et place la justice doit-elle lui reconnaître ?

Venez pour montrer votre soutien et votre désaccord avec la politique locale, xénophobe et maltraitante !

Page Facebook du Collectif 59 St Just.

Procès des minots du squat Saint Just

Le Collectif du 59 Saint Just vous donne rendez vous jeudi 19 octobre à 14 H au tribunal de Grande instance de Marseille pour le procès des minots du 59. Après l’audience des familles et des solidaires avant les vacances, c’est au tour des mineurs non accompagnés (MNA), qui ont enfin des administrateur.ice.s ad hoc, d’aller porter leur parole contre l’expulsion du squat St Just.

Pour rappel, les familles ont obtenu une expulsion le 31 janvier, sans application de la trêve hivernale. La date de sortie sera-t-elle la même pour les minots ? Venez nombreux.euses nous soutenir, on se retrouvera après pour l’apéro, un verre de l’amitié en musique. !

Petit retour sur la semaine dernière, le collectif a eu une réunion avec les directeurs de services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), de l’ADDAP13 et de la PMI. Nous avons appris que nous aurions désormais une interlocutrice au sein du Conseil Départemental. On nous a indiqué l’ouverture de 200 places pour les MNA en foyer ou en MECS en 2019 (on ne les a pas vraiment vu passer) et l’ouverture à venir de 320 nouvelles places (avant la fin de l’année d’après eux). Cela doit théoriquement permettre aux jeunes qui sont hébergés ici ou à l’hôtel de pouvoir enfin entrer dans un parcours d’accès aux droits. En attendant il y a toujours 25 mineurs avec ordonnances de placement provisoire (OPP) donc reconnus mineurs après évaluation, qui dorment à St Just, et 125 autres en attente d’évaluation !

Le Collectif ne peut que se satisfaire de voir de nouvelles places ouvrir, reconnaissance de la lutte menée depuis des mois voir des années, mais il restera vigilant, le nombre de places étant toujours en deçà du nombre de mineurs non accompagnés à Marseille ! Tant qu’il y aura des gens à la rue, nous serons mobilisé.e.s !

Repris depuis Mille Babôrds.


Article publié le 16 Sep 2019 sur Mars-infos.org