Pour rappel,l’article concernant le résultat du procès ainsi qu’une vidéo montée par Piraterie à roulettes.

Les gendarmes sont-ils en procès pour violences policières et mise en danger de la vie d’autrui ? NON ! La multinationale Vinci est-elle en procès pour chantier illégal, corruption, non-respect du code du travail et mesures compensatoires fumeuses ? RE-NON ! Les élus sont-ils en procès pour avoir favoriser des intérêts privés ? RE-RE-NON ! En société cacapipitaliste, ce sont les lanceuses et les lanceurs d’alerte qui subissent les affres d’une justice injuste !!

“La place du bien est en prison dans un système qui rend malade. Ils font passer les gens affables pour des mafieux de Calabre” comme dirait Dooz Kawa.

La mobilisation et le soutien que l’on apporte peuvent faire la différence dans ce procès en appel. En effet, la justice traite les affaires différemment en fonction de leur écho médiatique. L’avocat de Vinci, en plus de son discours menaçant, demande jusqu’à 16 000 € pour préjudice physique, moral, commercial et frais de justice !!

JPEG - 95.6 ko

Le procureur ajoute à cela une demande de peines complémentaires allant de deux mois de prison avec sursis à six mois de prison avec sursis assortis de TIG. Ne laissons pas nos camarades seul.e.s face à cette institution bien loin d’être impartiale !

SOYONS NOMBREUX.SES DEVANT LA COUR D’APPEL DE COLMAR MERCREDI 2 SEPTEMBRE À 10H  !!!

Cour d’appel de Colmar : 9 avenue Raymond Poincaré 68000 COLMAR

PS : N’hésitez pas à apporter de quoi grignoter, du café, des banderoles, des choses à lire le temps du procès ! Et beaucoup d’amour et de courage pour nos camarades…


Article publié le 24 Août 2020 sur Manif-est.info