Juin 29, 2016
Par Campagne BDS France
85 visites


Communiqué de la Campagne BDS France:

Communiqué : Solidarité avec les 4 militants de la campagne BDS à Toulouse !

Communiqué du Mouvement de la Paix:

http://www.mvtpaix.org/wordpress/blog/2016/06/28/communique-de-presse-du-27-juin-2016-non-coupables/

Communiqué de l’UJFP: 

http://www.ujfp.org/spip.php?newsletter3901

Communiqué de l’AFPS:

http://www.france-palestine.org/Les-4-militant-e-s-toulousain-e-s-du-BDS-doivent-etre-relaxe-e-s

Communiqué du Collectif 69 :

http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1012

Communiqué d’Ensemble!:

Tout notre soutien aux 4 inculpés BDS de toulouse !

Nous souhaitons apporter tout notre soutien et notre solidarité aux 4 militant-es toulousain-es, poursuvis pour « entrave à l’exercice normal d’une activité économique ». En fait ces 4 militant-es ont distribué des tracts dans l’espace public, dans le cadre de la campagne internationale Boycott-Désinvestissement-Sanctions qui vise à faire prendre conscience de la violation des droits palestiniens par le gouvernement israélien, et à faire en sorte que les chefs d’états et de gouvernement, en particulier les plus puissants de ce monde, cessent de soutenir un état dont la politique a été maintes fois condamnée par les résolutions de l’ONU !
La répression contre BDS consiste à priver le peuple palestinien d’un important instrument de solidarité internationale. C’est un coup porté à l’ensemble des libertés publiques et à la liberté d’expression.
Nous demandons la relaxe de tous-tes les inclpé-es ainsi que l’abrogation de la circulaire Aliot-Marie qui permet la criminalisation du mouvement de solidarité avec la Palestine.
« Ensemble! » le réaffirme :
« Pour le peuple palestinien, contre la politique d’apartheid du gouvernement israélien.
Boycott Désinvestissement Sanction!

Communiqué de BDS France Marseille:

BDS France Marseille est pleinement solidaire des quatre militants de la campagne BDS de Toulouse !

BDS France Marseille apporte son soutien total à Bernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann qui sont convoqué-e-s au tribunal de Toulouse le 30 juin prochain.
Ils sont poursuivis pour “entrave à l’exercice normal d’une activité économique” à la suite d’une plainte de deux organisations pro-israéliennes et de la LICRA locale.
Leur faute ? ils ont distribué des tracts dans l’espace public toulousain fin 2014 et début 2015.
Ces distributions s’inscrivaient dans le cadre de la campagne internationale Boycott – Désinvestissement – Sanctions qui est, à l’image de celle du boycott de l’Afrique du Sud dans les années 80, une démarche citoyenne et non violente, initiée par la société civile palestinienne pour lancer un courant d’opinion mondial en faveur du respect des droits des Palestiniens et pour en finir avec l’impunité de l’état d’Israël.
Nous considérons que le droit de critiquer un État qui ne respecte pas le droit international, qui occupe, colonise et pratique une politique d’apartheid, ne peut être remis en question. Ce droit se trouve au cœur même de la notion de société démocratique. Nous dénonçons, avec force, tous ceux qui se servent indument de l’argument de l’antisémitisme pour faire taire toute condamnation de la politique israélienne.

Totalement solidaires avec eux, nous exigeons la relaxe des quatre militant-e-s de Toulouse.
Une de nos membres sera présente le 30 juin à 13H devant le Tribunal de Toulouse pour les soutenir et représenter notre soutien à tous.




Source: