Global

|
antifa

Le procès d’Ahed Tamimi, s’est ouvert mardi matin à Ofer, en Cisjordanie occupée, devant un tribunal militaire israélien qui a aussitôt décrété le huis-clos.

De nombreux diplomates et journalistes représentant la presse internationale étaient venus assister à cette première audience de jugement d’Ahed Tamimi, coupable d’avoir giflé un soldat de l’armée d’occupation de son village de Nabi Saleh, et détenue depuis décembre dernier.

Mais parce qu’ils savent bien que le procès de cette jeune de 17 ans, qui est (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article17487 -