Mai 14, 2018
Par Indymedia Bruxsel
155 visites

Global

|

Le tribunal de Versailles a prononcé lundi la relaxe d’Olivia Zémor, présidente de CAPJPO-EuroPalestine, poursuivie par un gouvernement aux ordres du lobby israélien pour avoir demandé (en 2011 !) à Vanessa Paradis de ne pas aller chanter à Tel-Aviv et y rencontrer le président israélien de l’époque, feu Shimon Peres.

L’audience de jugement avait eu lieu le 19 mars dernier (voir le compte-rendu http://www.europalestine.com/spip.php?article14047)

Elle avait permis de démontrer, outre l’absence totale (…)




Source: