Mars 25, 2022
Par Attaque
344 visites

reçu par mail / jeudi 24 mars 2022

A la mi-mars, le compagnon anarchiste Alfredo Cospito (actuellement enfermé dans la section AS2 (Haute Sécurité 2) de la prison de Terni) a eu la reconduction de la censure de son courrier. La censure aura une durée de trois mois, du coup jusqu’en juin. Cette mesure lui avait été appliquée aussi de décembre 2021 à mars [et, avant, de septembre à décembre 2021 ; NdAtt.].

Nous rappelons que le compagnon, arrêté en septembre 2012, déjà condamné à 9 ans et 5 mois pour avoir blessé Roberto Adinolfi (PDG d’Ansaldo Nucleare), a été condamné à 20 ans dans le procès Scripta Manent, qui a eu lieu à Turin et dont l’audience devant la Cour de cassation aura lieu le 25 mai, à Rome. De plus, il a récemment fait l’objet d’un mandat d’arrestation suite à l’opération Sibilla, du 11 novembre dernier, parce qu’accusé d’incitation aux crimes et délits, avec la circonstance aggravante des finalités de terrorisme, concernant la publication du journal anarchiste Vetriolo. Par la suite, le mandat d’arrestation a été annulé par le Juge des liberté de Perugia, le 14 décembre, même si l’enquête reste ouverte.
Rompre l’isolement : solidarité révolutionnaire avec le anarchistes emprisonnés.

L’adresse pour écrire au compagnon :
Alfredo Cospito
C. C. di Terni
Strada delle Campore, 32
05100 – Terni (Italie)

Note d’Attaque : on rappelle que Juan (Juan Sorroche) est lui aussi emprisonné à Terni.




Source: Attaque.noblogs.org