Juin 20, 2021
Par Attaque
334 visites

Malacoda / dimanche 20 juin 2021

Natascia a fait savoir, à travers un appel visio de ce matin, que le 16 juin, dès son retour à la prison de Vigevano du tribunal de Turin, après l’audience du procès Scintilla, on lui a pris la température et juste après on l’a mise en isolement. Quand elle a compris qu’elle était sur le point d’être transférée à la taule de Santa Maria Capua Vetere, elle a déclaré qu’elle commençait une grève de la faim, en jetant hors de la cellule sa nourriture, quand les matons l’ont apportée.

Ses demandes d’être transferée dans un autre prison, pour garantir son droit à la défense, étant donné qu’elle ne peut pas suivre les procès où elle est inculpée, à Gênes (Prometeo) et à Turin (Scintilla), ni consulter son avocat, que ce soit au tribunal ou avant, n’ont servi à rien. En plus, la seule demande qu’elle a pu présenter elle-même est partie de la prison de Vigevano, parce que les matons de S. Maria Capua Vetere ne les ont jamais envoyées : ses lettres sont probablement en train de prendre la poussière dans un bureau de la direction de la prison.

Natascia est déterminée à aller jusqu’au bout et à ne pas toucher de la nourriture jusqu’à quand cette situation ne changera pas.

Forte, déterminée, la tête haute, Natascia n’a jamais arrêté de lutter, même en étant enfermée. C’est à nous, dehors, de lutter avec la même force et la même détermination, à ses côtés.
Aux côtés de Natascia, complices et solidaires !

Pour lui écrire :
Natascia Savio
C.C. “F. Uccella”
S.S. Appia 7 bis, km 6,500
81055 – Santa Maria Capua Vetere (Italie)
(elle parle aussi français)




Source: Attaque.noblogs.org