Janvier 2, 2022
Par Attaque
183 visites


Publicacion Refractario / vendredi 31 décembre 2021

Sur la situation de notre compagnonne Mónica Caballero Sepulveda, après sa rixe en taule avec une misérable

Mardi 28 décembre dernier, notre compagnonne anarchiste Mónica Caballero Sepúlveda a eu une altercation verbale et physique avec la détenue Denisse Llanos, qui revenait d’une punition suite à une autre bagarre qu’elle avait provoquée ce même jour, dans la matinée. Monica a manifesté son refus de partager sa cellule avec cette détenue, à cause de leurs multiples différences par rapport au comportement de celle-ci.

Il faut dire que la décision de l’Administration pénitentiaire d’installer Llanos, à son retour de la punition, précisément dans la cellule de la compagnonne est une provocation évidente, dans un contexte de tensions internes, comme la surpopulation et la pression typique de la prison, et externes, comme l’ont été les engins explosifs contre des structures de l’Administration pénitentiaire. C’est pourquoi le lendemain des proches de Monica sont allé.e.s rencontrer le personnel de l’OSI (chargé de la sécurité de la prison) et la directrice de la prison, Denisse Melgarejo, à laquelle elles/ils ont exprimé toutes les appréhensions, les préoccupations et le malaise provoqués par ce grave accident dans lequel notre compagnonne a été impliquée. En même temps, on a demandé un parloir, qui a été autorisé, pendant lequel nous avons pu apporter à Monica le soutien et l’affection de beaucoup de monde.

Nous l’avons trouvée forte et digne. Elle remercie pour tous les gestes reçus.
En plus, nous informons que nous ferons appel, par le biais des tribunaux, contre la punition, immédiatement acceptée et mise en execution par le prétoire, qui laissera notre compagnonne sans visite pendant deux semaines. Nous tenons l’administration pénitentiaire pour responsable de chaque tort que Monica pourrait recevoir à l’avenir.

Parce que la lutte a lieu partout où nous nous trouvons !
Parce qu’aucune prison n’est éternelle !
Soutien sans faille à Mónica Caballero.

Parent.e.s et proches de Mónica Caballero Sepulveda
Santiago, jeudi 30 décembre 2021




Source: Attaque.noblogs.org