Novembre 7, 2020
Par Attaque
262 visites


Il Rovescio / vendredi 6 novembre 2020

Le vendredi 6 novembre, Natascia a terminé la grève de la faim commencée le 24 octobre comme protestation contre la deuxième mesure de censure postale à laquelle elle a été soumise. Celle-ci, associé à la lenteur et à l’irrégularité des contrôles de son courrier par les matons, a fait que ses lettres (en sortie et en entrée) s’entassent sur les bureaux des censeurs, dans une tentative de l’isoler.

Malgré le fait qu’elle même ait sollicité l’infirmerie de la prison afin d’être suivie avec régularité pendant sa grève de la faim, seulement aujourd’hui, deux semaines après et avec une vingtaine de kilos en moins, la direction de la taule lui a fait savoir, par le biais de l’éducatrice, qu’ils sont au courant de sa protestation et qu’ils en prennent acte, mais qu’il n’y a aucune loi régulant les temps de traitement du courrier par la censure, et qu’il n’y a donc pas de limites de temps avant lesquels ils doivent lui rendre son courrier.

Cependant, il paraît quand-même que quelque chose a bougé, parce que le courrier en entrée le plus récent lui a été délivré plus rapidement (du moins celui qui n’a pas été saisi), ce qui, par contre, n’a pas lieu pas avec les lettres les plus anciennes, qui sont toujours bloqué dans le bureau de la censure, depuis un bon moment.

Au vu de tout cela, Nat a voulu terminer sa grève de la faim commencée il y a deux semaines. Elle remercie tout le monde pour la solidarité reçue: celle-ci a été incroyablement chaleureuse, forte et présente pendant tout ce temps et elle ne l’a jamais laissée seule.

Dimanche denier, elle a entendu le rassemblement solidaire devant la prison, même si elle n’a pas pu réconnaitre clairement les différentes voix : sa section est située à l’opposé de l’endroit où a eu lieu le rassemblement, trop lointaine pour entendre vraiment, mais la réponse de la section des hommes a été très forte et celle-ci lui est arrivée de façon très claire.

Elle remercie aussi pour le tas de courrier qu’elle a reçu.
Continuons comme-ça : que matons et censeurs aient beaucoup de boulot !

On rappelle les adresses pour écrire à Natascia (elle lit et écrit le français) et Beppe :

Natascia Savio
C.C. San Lazzaro
Strada delle Novate, 65
29122 – Piacenza (Italie)

Giuseppe Bruna
C.C. di Pavia
Via Vigentina, 85
27100 – Pavia (Italie)

Pour le soutien économique :

carte au nom de Vanessa Ferrara
n° 5333 1710 9103 5440
IBAN: IT89U3608105138251086351095

carte au nom d’Ilaria Benedetta Pasini
n° 5333 1710 8931 9699
IBAN: IT43K3608105138213368613377




Source: Attaque.noblogs.org