Décembre 22, 2020
Par Attaque
242 visites


Midi-Libre / lundi 21 décembre 2020

Les surveillants de la maison d’arrêt de Nîmes ont mené une opération d’interpellation d’une détenue ce dimanche 20 décembre. Le contexte ? La personne avait réussi à se hisser de la cour de promenade sur le toit de la prison. Selon nos informations, elle avait des revendications à faire valoir, a-t-on appris ce lundi 21décembre.

Elle aurait frappé des surveillants qui tentaient de l’interpeller et de la menotter pour la conduire au quartier disciplinaire. Une enquête a été ouverte sur les violences exercées contre le personnel pénitentiaire. Pour sa part, le syndicat Unsa Justice-Ufap déplore la vétusté du « système de vidéosurveillance qui nécessite une complète mise à jour ».




Source: Attaque.noblogs.org