Nos ami.e.s, comme beaucoup d’autres, ont été poursuivi.e.s et condamné.e.s pour avoir été présent.e.s sur des blocages ou pour être sorties dans la rue le jaunedi.

Rien d’exceptionnel dans le climat de répression instauré pour tenter de museler les gilets (et sans) ; mais la répression nous marque, et a un impact sur notre vie et nos activités politiques. La pression monte, l’air s’alourdit, l’antirep nous bouffe en énergie, la distance et les murs se font sentir. La peur s’imisse, les rapports se tendent…

Nous nous heurtons aux barreaux de la prison…

Nos vies sont traversées par cette étrange époque.

Et plus nous nous serrons les coudes, plus la solidarité grandit dans les tribunaux et dans les avenues, plus les juges, les procs et les keufs ont le seum. Et plus ils ont le seum, plus ils tentent d’assoir leur pouvoir sur le plein poids de la loi, de la matraque à la taule en passant par les gaz, les GLI et les bracelets, les perquisitions et les restrictions de liberté…

Mais on n’est pas prêt.e.s de s’arrêter.

Le 4 mai, RDV à l’Atelier (47 rue Vestrepain, métro Fontaine Lestang) pour boire un coup à la santé des interné.e.s, des inculpé.e.s et des poursuivi.e.s

Des 16h pour des proj sur la zonz, des jeux, un topito des meilleures évasions, des falafels faits maison à prix libre, un infokiosque et de la docu et une session boum/karaoké pour s’assommer un peu.

La thune sera reversée à la defense collective, qui fait un gros taf que nous saluons tou.te.s pour soutenir les personnes dans le viseur de la répression