Janvier 10, 2022
Par Le Numéro Zéro
335 visites


Si les quartiers populaires ne sont pas des déserts politiques, l’action collective y demeure fragile et fragmentée et n’a pu se constituer en mouvement social d’ampleur.

Pour comprendre ce phénomène, ce livre se concentre sur les pratiques des pouvoirs publics qui contribuent à entraver ces mobilisations : disqualification des militant∙e∙s, cooptation des leaders, divisions des associations, dispersion des habitants, répression des luttes. Ici, pas de grand plan pour démobiliser, mais une articulation de pratiques disparates, de stratégies individuelles et de routines organisationnelles qui rendent toujours plus coûteuse l’action collective.

À partir d’enquêtes de terrains dans plusieurs quartiers populaires, ce livre donne à voir le sort réservé à ces territoires et le visage multiforme que prend la démobilisation. En miroir des ambitions affichées de donner du pouvoir d’agir aux habitant∙e∙s, cet ensemble de recherches témoigne des répressions qu’ils ont à affronter et du peu de place qui leur est laissée dans la maîtrise de leur destin.

Entrée libre.

Nota : Possibilité d’enchaîner par la suite avec les projections de films documentaires féministes de Carole Roussopoulos projetés aux Méliès Jean-Jaurès à 20h30.




Source: Lenumerozero.info