Le mercredi 19 février à la MCE à 18h, des militant.es de Bure viendront
nous présenter la lutte contre le centre d’enfouissement de déchets
radioactifs à travers des discussions et l’échange d’informations en
mots et en images.

A Bure dans la Meuse, le projet Cigéo d’enfouissement des déchets les
plus radioactifs de France est prévu pour s’implanter à 500m de
profondeur sur près de 300km de galeries, soit donc le plus projet
européen de l’industrie nucléaire. Depuis 1994, de nombreuses
mobilisations ont émaillé la lutte contre ce projet, plusieurs
générations militantes, avec des pratiques très diversifiées se sont
relayées, fondues les unes dans les autres au fil des ans, s’installant
sur place et dans le territoire autour de Bure. Malgré cette longue
histoire militante, c’est surtout dans les trois dernières années que
Bure s’est fait connaître en-dehors des réseaux antinucléaires,
notamment à travers une occupation de forêt très médiatisée et des
manifestations tumultueuses. Ces dernières, rejointes par des centaines
de militant.e.s de tous horizons, ont aussi entraîné une brutale
répression, simultanée à celle qui a touché Notre-Dame-des-Landes. Des
dizaines d’arrestations, de perquisitions, près d’une quarantaine de
procès, l’ouverture d’une instruction en association de malfaiteurs à
l’encontre de l’ensemble de la lutte, ont lourdement touché les
opposant.e.s mobilisé.e.s sur place. Mais elle a aussi entraîné une
décentralisation de la lutte avec notamment la création de dizaines de
collectifs soutien en France, qui restent très actifs jusqu’à
aujourd’hui, organisant évènements de soutien et d’information autour de
la lutte contre Cigéo et plus largement l’industrie nucléaire.

C’est un peu de cette histoire que les opposant.e.s présent.e.s à cette
soirée vont partager avec vous, à travers des discussions et l’échange
d’informations en mots et en images.

Le mercredi 19 février à la MCE à 18h

Maison de la Consommation
et de l’Environnement

48 Bd Magenta

35000 RENNES

Contact : carlota riseup.net


Article publié le 12 Fév 2020 sur Rennes-info.org