Octobre 22, 2021
Par Dijoncter
322 visites


Le collectif Matsuda vient présenter et échanger autour du livre « Abolir la Police, Echos des Etats-Unis » pendant la fête des Lentillères.

Printemps 2020.

En plein confinement, nous assistons stupéfait.e.s à l’embrasement des États-Unis. A la suite de l’assassinat de George Floyd, un afro-américain de 46 ans étouffé par la police, une vague de contestations inédite depuis les années 1960 s’empare du pays. Manifestations, mobilisations sur les réseaux sociaux, pillages : la singularité de ce mouvement tient autant à son ampleur qu’à la radicalité de ses propositions.

Abolish and Defund the police, démanteler la police et ses financements, sont des mots d’ordre qui, vus de France, peuvent sembler bien lointains. Malgré l’importance des mouvements contre les violences policières, remettre en question l’existence même de la police reste ici une vague utopie.

Aux États-Unis ces mots d’ordre s’inscrivent pourtant dans l’histoire de la lutte des Noir·es contre l’esclavage et l’incarcération de masse. Ils s’incarnent aussi dans des expériences de justice transformatrice, de solidarité communautaire, de soins et d’autodéfense féministes. Plus largement, l’abolition du système pénal (police, justice, prison) ne se comprend que dans une perspective de bouleversement total des structures sociales et leur réagencement sur la base de communautés fortes.

En traduisant plusieurs textes écrits aux États-Unis ces dix dernières années, le recueil publié par le collectif Matsuda (https://abolirlapolice.org/) souhaite faire connaître l’histoire, les luttes et les expérimentations du mouvement abolitionniste.

Parce que nous pensons que les débats et pratiques autour de l’abolition du système pénal sont trop peu connus en France et en Europe, parce que nous voulons contribuer à les partager, parce que nous voulons apprendre à vivre sans police, nous avons invité le collectif Matsuda à présenter son livre.

Nous aimerions que cette parution soit l’occasion d’une rencontre entre toutes celles et ceux touché.e.s par l’idée de l’abolition de la police : des collectifs anti-carcéraux aux collectifs de proches des victimes de violences policières, en passant par par les collectifs queer et féministes et les franges les plus radicales des mouvements sociaux.

Nous vous invitons donc le samedi 23 octobre à 17h00 au Quartier libre des Lentillères pour rencontrer des membres du collectif Matsuda et discuter de leur travail. La présentation fait partie de la fête des Lentillères qui aura lieu tout le week-end.

À samedi !

JPEG - 630.6 ko
JPEG - 2.6 Mo




Source: Dijoncter.info