Carrefour 18, 7 rue d’Espagne, Rennes

Le gouvernement Macron empile les réformes et les contre-réformes : baisse de l’indemnisation du chômage, retraite par points, stagnation des salaires, etc..

Pour pallier à l’inefficacité syndicale, le 17 novembre dernier le mouvement social des « gilets jaunes » voyait le jour et obligeait le gouvernement à annuler la taxe sur les carburants et à débloquer en urgence 10 milliards d’euros…

Le gouvernement Macron a, depuis, choisi clairement d’ignorer ou de combattre les mouvements sociaux tout en multipliant les cadeaux faits aux plus riches : suppression de l’ISF, « flat-tax », exonération massive de cotisations sociales pour les entreprises,,etc…

La politique de « relance » par l’offre fait un flop alors que la récession et la crise financière du capitalisme pointent le bout de leur nez ce qui entrainent des faillites et des plans sociaux (Thomas-Cook, Conforama, Général Electric, etc..).

Les gouvernements successifs ont multiplié les mesures anti-grèves (déclaration individuelle des salariés, des fonctionnaires, des cheminots plusieurs jours à l’avance) et la répression contre les manifestations syndicales et les gilets jaunes. Cette répression est telle que les experts de l’ONU des droits de l’homme ont condamné les méthodes policières et gouvernementales le 14 février dernier.

Plusieurs milliers de salariés sont en lutte ou en grève depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois (les salariés des hôpitaux, des Ehpad, les pompiers, etc…) et le gouvernement joue le pourrissement. Il est nécessaire que ces luttes légitimes s’élargissent et débouchent sur la satisfaction de leurs revendications.

Préparons le 5 décembre 2019…

Dans ce contexte, il apparaît nécessaire d’unir et de regrouper les mouvements sociaux pour qu’il y ait véritablement un « tous ensemble et en même temps » :

  • Pour un front social commun contre la réforme des retraites de Macron
  • Pour un front social commun de « ceux qui comptent en centimes contre ceux qui comptent en milliards »
  • Pour un front social contre la répression, les interdictions permanentes de manifester, les atteintes à la liberté d’expression

Afin de définir les axes revendicatifs et les modalités des actions du 5 décembre 2019, le syndicat SUD organise une réunion le lundi 18 novembre 2019 à 20h au centre social « carrefour 18 » à Rennes

Rennes le 29 octobre 2019

Pour le bureau départemental

Serge Bourgin


Article publié le 06 Nov 2019 sur Rennes-info.org