Novembre 14, 2022
Par Lundi matin
172 visites

Il y a un an, nous vous faisions parvenir une publication sur un projet de parc techno-industriel qui Ă©tait projetĂ© par les pouvoirs locaux dans la ville de QuĂ©bec. Le projet d’abord nommĂ© ZILE a changĂ© de nom, et s’appelle aujourd’hui Innovitam. Bien que toujours pas officialisĂ©, il a le vent dans les voiles, et attire des partenariats universitaires et commerciaux importants, en plus d’orienter le dĂ©veloppement immobilier des quartiers avoisinants.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=jcjixyzHk6k&w=560&h=315]

Innovitam a Ă©tĂ© Ă©mulĂ© dans d’autres villes, oĂč diffĂ©rents secteurs spĂ©cialisĂ©s cherchent Ă  s’installer (micro-processeurs, informatique quantique, santĂ© durable, logistique des transports, etc.). Ces diffĂ©rents projets s’inscrivent dans une volontĂ© plus large Ă©noncĂ©e par le gouvernement de transformer la vallĂ©e du Saint-Laurent en Silicon Valley du Saint-Laurent, redoublant l’exploitation forestiĂšre et miniĂšre des territoires au Nord. Depuis, une communautĂ© de lutte s’organise, s’étend et s’intensifie pour que les espaces qui sont convoitĂ©s, qui sont encore Ă  ce jour des terrains municipaux, deviennent des espaces communaux plutĂŽt que d’ĂȘtre vendus Ă  bas prix Ă  des entreprises privĂ©es. Un bĂątiment en particulier est revendiquĂ© par plusieurs groupes de citoyens pour y installer un centre social autogĂ©rĂ©. De notre cĂŽtĂ©, moitiĂ© intĂ©ressĂ©s, moitiĂ© blasĂ©s par ces histoires de revendications, on a organisĂ© quelques partys dans le bĂątiment.




Source: Lundi.am