La première édition du “Cabaret mauresque” du Réseau associatif marseillais de lutte contre les discriminations et le Printemps de l’Egalité, initié par Ancrages en partenariat avec le MRAP Marseille, se tiendra le 23 mars, à partir de 20H, aux Grandes tables de la Friche de la Belle de Mai.

Sur une idée originale de Samia Chabani, le Cabaret Mauresque, s’inscrit dans la tradition des cabarets marseillais de la Belle Époque, avec l’expansion des cabarets dits « orientaux » qui connaissent leurs heures de gloire dès les années 50. Ils offrent des espaces de convivialité pour des générations d’immigrés venus travailler dans les usines, en métropole.

À l’occasion de cette première édition, Le Cabaret Mauresque met à l’honneur les femmes et les artistes engagés en faveur de l’émancipation des peuples et les revendications d’égalité.

La première partie de la soirée accueillera Naïma Yahi, historienne, chercheure associée à l’URMIS (UMR Migrations et société). Suivra un concert de Samira Brahmia, chanteuse qui revendique son identité plurielle et bouscule les codes esthétiques pour faire voyager son art, hors des territoires assignés. Karine Ghalmi présentera enfin son travail de recherche chorégraphique en danse orientale et contemporaine.

Ancrages est un Centre de ressource pour l’histoire et les mémoires des migrations en Provence-Alpes Côte d’Azur. Le MRAP est le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples.

www.ancrages / mediation chez ancrages.org

mrap13 chez free.fr | www.mrap13.org