Avril 24, 2016
Par Indymedia Bruxsel
0 visites


Je ne vous aime pas

Je vous aime

Je ne peux pas le sentir

Je le sens bien

Nous ne connaissons personne

Nous ne pouvons aimer personne

Pour aimer, il faut connaître

Or l’autre, est toujours un mystère

Aussi, c’est partout le paraître

C’est le fantôme de l’être

Nous aimons

Ce que nous ne connaissons pas

Les autres meurent, c’est nous, qui nous pleurons

Les autres naissent, c’est nous, qui nous fêtons

Chaque être humain

Est un tout, est un rien

Tous les jours

A quelque chose, nous naissons

Tous les jours

A quelque chose, nous mourons

Préjugés, jugements de valeur, lieux communs

Qui font les opinions

Et nous jouent des tours

J’aime, j’aime pas, je déteste, j’adore

Ce qui nous flatte, c’est de l’or

Ce qui nous rabaisse, on l’abhorre

Nous aimons, nous n’aimons pas

Nous adorons, nous détestons

Pourquoi ? oui ! mais pourquoi ?

Oui ! mais pourquoi ? Oui ! mais pourquoi ?

Et enfin, dans uns glace, notre moi

Délivré de tous ses émois

Sans plus aucun masque

Toute jalousie devenue lasse

Nous aimons, nous détestons

Oui ! pourquoi ? Oui ! Pourquoi ?

Patrice Faubert ( 1998 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l’invité sur ” hiway.fr “





Source: