Juillet 4, 2022
Par Rennes Info
242 visites

Pouvoir d’achat, rémunération, la colère des agentes et agents de la DGFiP

L’ensemble des sections syndicales de Solidaires Finances Publiques, des 3
régions Centre, Bretagne et Pays de la Loire a décidé de mandater ses
représentant.e.s pour porter auprès du Délégué du Directeur Général (DDG) à
Rennes un certain nombre de revendications.

Porteurs d’une alerte solennelle « pour une DGFiP renforcée, reconnue et
réhumanisée au service de l’intérêt général, de la justice fiscale, sociale et
environnementale ! », ils et elles se rassembleront :

Le mercredi 6 juillet, à 14h
devant le siège de la délégation centre ouest
17 boulevard Solférino, à RENNES

Alors que les opérations de restructurations, de fusions, de suppressions de
services et d’emplois se poursuivent dans nos départements sans aucun véritable
bilan, le Directeur Général lance une nouvelle opération de communication « remue-
méninges », sensée associée les agentes et agents de notre administration, pour en
réalité cautionner la déconstruction de notre administration et de son réseau.

Au-delà, à la veille d’un groupe de travail national sur l’indemnitaire à la DGFiP
(c’est-à-dire sur la reconnaissance de la technicité des agentes et agents) pour
lequel aucune proposition concrète n’est avancée, les représentant.e.s régionaux
viendront également dénoncer l’infamante revalorisation de 3,5 % du point d’indice,
quand depuis 20 ans, ils ont perdu, au regard de l’inflation près de 22 % en termes
de pouvoir d’achat.

Les agentes et agents de la DGFiP sont ainsi doublement lésés, dans le cadre
indemnitaire et dans le cadre indiciaire.
Plus que jamais, ils et elles exigent leur dû !

Solidaires finances publiques 35




Source: Rennes-info.org