Novembre 16, 2017
Par Indymedia Bruxsel
202 visites

Global

|

Mardi 5 novembre, l’ex-premier ministre Manuel Valls, en mal de reconnaissance après son double échec politique de 2017 lançait, sur Europe 1, l’offensive contre Mediapart et Edwy Plenel, en accusant ce dernier de « complicité intellectuelle » avec les agressions sexuelles dont est accusé l’islamologue suisse Tariq Ramadan. S’en suivait la Une diffamante de Charlie Hebdo contre l’ex-rédacteur en chef du Monde. Une semaine plus tard, ce mercredi 15 novembre, Manuel Valls, sur BFM-TV, persiste et signe (…)




Source: