Mars 28, 2021
Par Incendo
338 visites

La toute première conférence interne consacrée à la dimension LGBTQ+ sur le lieu du travail a eu lieu vendredi (19 mars 2021) au siège de l’OTAN. Organisé à l’initiative du groupe-ressource Proud@NATO, l’événement en ligne a rassemblé quelque 130 participants des entités civiles et militaires de l’OTAN ainsi que des délégations des pays membres, pour une discussion autour des expériences vécues et des défis à surmonter par les personnes LGBTQ+ sur le lieu du travail.

Dans son allocution, le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a évoqué l’importance d’un encadrement inclusif, soulignant qu’« à l’OTAN, toutes les personnes LGBTQ+ sont des membres appréciés de notre personnel et de notre famille, parce que la diversité et l’inclusion sont au cœur même de ce que nous sommes et ce que nous faisons… En mettant à profit toutes les ressources et toutes les expériences, nous sommes plus forts et mieux équipés face à l’avenir ». M. Stoltenberg est également revenu sur le concept de « réseau d’alliés » sur le lieu du travail, définissant les « alliés » comme « des personnes qui ne s’identifient pas comme membres de la communauté LGBTQ+ mais qui souhaitent néanmoins qu’advienne un monde plus inclusif ». Il a ainsi ajouté « En moi, vous trouverez toujours un allié ».

L’OTAN est attachée à la diversité. Toute discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, le sexe, la race ou l’origine ethnique, la religion, la nationalité, le handicap ou l’âge y est strictement interdite. Elle a également fait œuvre de pionnière en étant la toute première organisation au monde à reconnaître le mariage entre personnes du même sexe, offrant à ces couples les mêmes avantages qu’aux conjoints hétérosexuels, à une époque où le mariage homosexuel n’était reconnu que dans un seul pays, les Pays-Bas.

SOURCE : site de l’OTAN




Source: Incendo.noblogs.org