Septembre 13, 2021
Par Basse Chaine
235 visites


Ce texte est un appel à des propositions d’actions, de slogans et de revendications pour un mouvement antipass moins fascisant, plus émancipateur et révolutionnaire. Envoie tes propositions à : bruletonpass[at]riseup.net

Alors que depuis plusieurs semaines, un mouvement très hétéroclite prend la rue contre le pass sanitaire, nous sommes plusieurs collectifs et individus à nous poser la question des revendications et des objectifs d’un tel mouvement.

Si la lutte contre le pass sanitaire a comme principale volonté le retrait d’un outil de contrôle social et d’exclusion des personnes les plus vulnérables et marginalisées, il n’en demeure pas moins nécessaire de ne pas tomber dans un refus presque caricatural de tout ce qui touche à la gestion de la pandémie. Si le flicage, le contrôle et la répression ne seront jamais acceptables, c’est précisément parce qu’il existera toujours des alternatives sociales, solidaires et émancipatrices nous permettant de ne pas avoir à choisir entre l’autoritarisme et le complotisme, entre Macron et Philippot, entre un fichage sanitaire et une négation totale de la pandémie.

Alors que l’extrême-droite n’hésite déjà plus à se rendre aux manifestations en groupe, à attaquer des cortèges révolutionnaires et à diffuser sa rhétorique antisémite dès que l’occasion se présente, il semble donc nécessaire de ne pas la laisser prendre la rue tous les week-ends. Cependant, personne ne niera non plus le ressenti de certains et certaines quant à la difficulté de porter des messages anticapitalistes, inclusifs et révolutionnaires dans un mouvement aussi confus, au sein duquel un nombre assez inquiétant de personnalités fascisantes semblent avoir pignon sur rue : entendre crier « liberté » celles et ceux qui entendent rétablir un contrôle autoritaire sur le corps des femmes, en interdisant la pratique de l’IVG par exemple, a de quoi faire frémir ; et l’on se demande bien à quelle type de liberté renvoie le projet de ceux-là

Aussi, nous invitons toutes celles et ceux qui, bien qu’opposé·e·s à une gestion policière et autoritaire de la pandémie, ne souhaitent pas manifester éparpillé·e·s au milieu de groupes d’extrême-droite organisés et tout aussi autoritaires, à nous envoyer leurs idées de revendications ou de slogans. Pour que nous puissions prochainement nous regrouper dans des cortèges déters et révolutionnaires, sans antisémitisme ni complotisme. Pour une gestion collective et anti-autoritaire de la pandémie, mais contre les messages nauséabonds que l’extrême droite tente de diffuser dans nos rues.

Contact : [email protected]




Source: Basse-chaine.info