Pourquoi faut-il en terminer avec le statut d’intermittent du spectacle à l’occasion du passage au Revenu Universel?

Parce que ce statut valide l’activité et la production artistique dans les seules mains de ceux qui ont pu, à l’occasion de facilités dans leur existence (naissance, milieu social, héritage parental permettant d’accéder à des instruments très chers, etc,…) pour devenir soit disant “artistes”.

Ce statut est en réalité digne de l’Ancien Régime, de nombreux artistes, hélas, pas tous, heureusement, pensent comme des aristocrates.

Ils estiment, parce que papou et mamou les ont envoyés dans la bonne école qu’il fallait, parce que papou et mamou leur ont payé le bon appart qu’il fallait au bon moment, parce que papou et mamou leur ont payé leurs instruments qui coûtent si cher, qu’eux seuls seraient capables de se livrer à de la production artistique.

Mais aucun artiste ne produit aucune richesse. Tous les artistes sans exception, vivent en parasites de la production créée par les ouvriers et les employés.

Les artistes qui se voient uniquement artistes sont des ennemis fondamentaux de l’émancipation de tous et de toutes. Pourquoi autant d’artistes hommes et si peu d’artistes femmes? Vous êtes vous déjà posé la question? Pourquoi le plus souvent, ce sont des hommes que l’on applaudit sur scène? Pourquoi un artiste ne serait pas capable d’aller dépolluer des sites géographiques, pourquoi un artiste ne serait pas capable d’isoler des logements pour personnes âgées en rez-de-chaussée? Pourquoi un artiste ne serait pas capable d’accompagner un groupe scolaire à la mer? Pourquoi un artiste ne serait pas capable de couler du béton ou de cultiver des fraises? Ils en sont pourtant tous capables et ils ne le veulent pas le faire. Eux, s’estiment au dessus des autres, comme des petits anges évoluant au dessus de la société.

Le nombre actuel d’artistes est en réalité totalement frauduleux. Nombreux sont les ouvriers, les employés, à jouer d’un instrument. Certains le font par passion le week end et ne peuvent pas ou ne veulent pas en vivre. Ils le font pour le plaisir, pour le plaisir de l’art, du partage, de la fête, de la convivialité, de l’échange, du don d’émotion.

En réalité, cette mentalité d’artiste subventionné qui se pense au dessus des masses, ces artistes narcissiques et dépressifs toujours en recherche de groupies autour d’eux sont des ennemis fondamentaux de la Liberté et de l’Egalité.

L’artiste qui ne se voit et ne se pense qu’artiste est un aristocrate mal embouché. Un être inconsistant, vivant dans un monde d’illusion et de larbins venant l’applaudir.

Tous les dispositifs télévisuels utilisent comme moteur la Soif de Célébrité et la Soif d’applaudir des célébrités. Les “fans” comme on dit, ne sont que le diminutif de “fanatiques”. Et les fanatiques, partout dans le monde, sont des fanatiques de Dieu.

Dans ces émissions de télé poubelle, recherchant de nouvelles stars, la profession de professeur est fondamentalement corrompue. Le professeur est censé offrir du savoir, de la technique à tout le monde, sans exception, au but que tout le monde puisse devenir meilleur. Ces “professeurs” d’émissions de télé ne servent qu’à créer des “stars”, des étoiles, qui, par définition, ne sont pas sur Terre mais dans le Ciel. Comme des petits anges. Comme Dieu. Ces émissions créent à partir de zéro des divinités entreprises par le Marché. Car cela coûte bien moins cher, pour ces émissions pourries, de créer Sa star en partant de zéro plutôt que de faire venir des artistes qui se monnayent très cher.

L’idéologie du succès est l’ennemie fondamentale de la Liberté et de l’Egalité. Il y a, rien qu’en France, des millions d’artistes potentiels, qui s’ignorent ou qui exercent modestement, dans leur coin. Les meilleurs artistes ne sont pas forcément sur scène. De nombreux artistes, des vrais, se contrefoutent totalement de la célébrité et n’ont pas envie d’aller se prostituer sur ces dispositifs télévisuels. En réalité, parfois, souvent, vous pourrez croiser des artistes extraordinaires jouant pieds nus avec une simple guitare dans la rue, qui explosent très largement une bonne part des bouffons qu’ils nous font tourner en boucle sur les écrans et qui jamais ne seront “célèbres”. Car ils s’en foutent totalement et royalement.

La mentalité de l’artiste vivant son art comme activité séparée du reste de la société est une mentalité de petit artisto. Et les aristos, il faudra tous les faire crever définitivement.

Voilà pourquoi il faut supprimer le statut d’intermittent du spectacle avec le Revenu Universel. Parce que les artistes, c’est tout le monde. Ce n’est pas une poignée de privilégiés qui ont eu papou et mamou qui leur ont payé trois briques de matos de musique ou une école hors de prix.

La mentalité des artistes est le plus souvent réactionnaire. Ils se pensent et se vivent comme des élus, comme des êtres à part. Beaucoup ont de lourds soucis psychiatriques et ont souffert d’un déficit d’amour. Ne donnez pas de l’amour à ces êtres totalement factices et déconnectés du réel. Offrez de l’estime aux vrais artistes qui ne se la pètent pas, qui sont capables de faire de nombreuses activités très différentes, qui sont humbles, qui sont gênés par les courbettes, qui n’aiment tout simplement pas ça, qui se situent dans la volonté de transmettre leur art.

Pour que crèvent tous les artistes et que renaisse l’art partout, y compris par ceux qui ne se pensent pas et ne se vivent pas artistes.

Pour que cessent ces caprices de “stars”, pour qu’on en finisse avec cette mentalité de connards d’aristos dégénérés et de psychopathes en éternelle recherche d’applaudissements. Les artistes capricieux et hautains sont tout autant détestables que les milliers d’abrutis qui les acclament et les applaudissent.

Pour que crèvent les artistes définitivement, nous sommes tous des artistes, tous sans exception. Voilà pourquoi il faut en terminer avec les “intermittents du spectacle” avec le Revenu Universel et faire en sorte que tout un chacun puisse développer, s’il le désire, sa fibre artistique.

MORT AUX ARTISTES, VIVE L’ART PARTOUT ET POUR TOUS!


Article publié le 07 Oct 2020 sur Lesenrages-antifa.fr