Depuis 20 ans, dans toute l’Indre-et-Loire de nombreuses personnes se mobilisent avec Chrétiens-Migrants pour porter secours aux personnes étrangères qui viennent à notre permanence. Leur demande est matérielle mais surtout administrative et financière.

Quand une personne obtient un titre de séjour, elle doit s’acquitter d’un timbre fiscal qui varie entre 409€ pour un jeune en apprentissage, 609€ pour vie privée et familiale, 309€ pour étranger malade ; une première demande à la Préfecture pour déposer le dossier coûte 50€. À cela s’ajoutent les frais de traduction de document officiel, de 30€ à 50€ la page.

Les personnes que nous accompagnons font également face à des frais de transport : le prix d’une carte de bus pour un jeune scolarisé est de 23€, et de 45€ pour les adultes. Les voyages à Paris à l’OFPRA (office français de protection des réfugiés et apatrides) coûtent 80€ pour ceux qui n’ont pas perçus l’ADA (aide de l’état), le coût des voyages à Orléans pour aller à l’OFII (office français de l’immigration et de l’intégration) d’Orléans pour la demande d’asile coûtent 40€.

Très souvent des familles n’ont pas de solution via le 115 et nous devons pallier le désengagement de l’État ; une chambre pour 3 personnes coûte 35€. Nous avons aussi quatre logements pérennes pour des situations de détresse extrême.

Notre trésorerie, à la date où nous lançons cet appel, nous permettra à peine d’assurer nos dépenses incompressibles (coût de location du local et des hébergements), qui s’élèvent à 2200€, alors que nous n’avons pas d’aide de la DDCS cette année. Chrétiens-Migrants en est réduit à lutter pour sa survie. La carence permanente des pouvoirs publics, que nous relançons pourtant vigoureusement, nous place dans une situation angoissante pour ceux que nous voulons soutenir. Elle risque de nous contraindre à mettre fin à l’aide que nous leur apportons.

Que nous reste-t-il donc pour faire face à la situation si ce n’est de solliciter votre don ?

Nous lançons un cri d’alarme car il est inenvisageable que Chrétiens-Migrants se résigne à disparaître. Votre don même minime est indispensable et précieux.

Pour faire un don en ligne, cliquer ici. Pour envoyer un chèque, écrire à l’association à l’adresse suivante : CHRÉTIENS-MIGRANTS, 4 allée de Luynes, 37000 Tours.

Illustration par Tim Reckmann (CC BY 2.0).


Article publié le 23 Sep 2019 sur Larotative.info