[unable to retrieve full-text content]

Pour masquer une situation de pénurie en moyens de prévention en l’État français a commis deux gros mensonges :
Sur les masques qui seraient en nombre suffisants pour les soignants …

Sur l’idée que ce ne serait rien d’autre qu’une « grosse grippe »

Et une demi vérité, sur la population à risque : le virus touche certes les personnes fragiles et âgées. Mais il existe des cas de décès de jeunes, par choc cytokinique notamment. De toute façon ce genre (…)


Divers


Article publié le 16 Mai 2020 sur Cntaittoulouse.lautre.net