Mai 15, 2019
Par Union Syndicale Solidaires
216 visites


Au travail, comme ailleurs…

Lesbiennes, Gays, bi-es, trans…, parfois invisibles, souvent stigmatisĂ©.es, mais

aussi en lutte pour la reconnaissance de nos identités plurielles, et fort.es de

la fierté à assumer nos genres et nos sexualités. Nous vivons dans une société

hĂ©tĂ©rosexiste, c’est-Ă -dire un systĂšme qui Ă©tablit comme norme (supposĂ©e)

naturelle la binaritĂ© femme-homme liĂ©e au sexe et Ă  la sexualitĂ© hĂ©tĂ©rosexuelle, et punit, nie ou infĂ©riorise les autres identifications de genre, les intersexes, les trans, les “homo” ou la bi-sexualitĂ©. Un systĂšme qui produit des discriminations et des violences Ă  l’égard des LGBT+ au travail comme l’ensemble de la sociĂ©tĂ©. Lesbiennes, gays, bi.es, trans…, nous sommes des collĂšgues, des camarades : nos luttes LGBT+ concernent le champ syndical oĂč

il y a encore tant Ă  gagner ! Le 17 mai, journĂ©e internationale contre l’homophobie et la transphobie vient le rappeler. Et cela, d’autant que les derniers chiffres sur les agressions LGBTphobes restent impressionnants et insupportables…

Article publié le 14 mai 2019




Source: Solidaires.org