Octobre 19, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
103 visites


Une offre ferme de reprise industrielle et papetière du site a été déposée, auprès du groupe UPM, par le Groupe Veolia, mercredi 13 octobre.

Le collectif Plus Jamais ça soutient ce projet industriel de Veolia car il répond à la demande des salarié·es et aux besoins de production de papier recyclé en France dans le cadre de la transition écologique. Il est emblématique de ce que nous portons à travers nos positions et propositions communes pour répondre aux urgences sociales et environnementales.

Pour autant, ce vendredi 15 octobre, la multinationale UPM a signé pour un projet « hydrogène » qui est avant tout un projet immobilier et qui ne garantit aucun emploi !

Alors que l’« offre industrielle » constituerait une opportunité unique pour relancer, sur le site de Chapelle Darblay, une activité industrielle positionnée sur un secteur d’avenir, avec le développement de production d’emballages, de matériaux d’isolation thermique et des créations d’emplois à la clé.

Nous soutenons donc la proposition de préemption du site formulée par la métropole rouennaise et nous demandons au gouvernement de prendre ses responsabilités et d’imposer la reprise qui relance l’activité papetière et la développe, maintient et développe l’emploi, représente un modèle de production vertueux du point de vue environnemental.

Les organisations du collectif Plus Jamais ça renouvellent leur engagement auprès des salarié·es de la Chapelle Darblay et seront à leurs côtés jusqu’à la reprise sur le site de l’activité papetière.

Paris, le 17 octobre 2021


Documents à télécharger

Article publié le 19 octobre 2021




Source: Solidaires.org