Nous nous mobilisons contre les menaces de grève de l’IVG (interruption volontaire de grossesse) lancées par le Syndical national des gynécologues et obstétriciens de France (SYNGOF), dont Mme Paganelli, gynécologue à Tours, est secrétaire générale.

Comme d’autres femmes en France, Suzy, au nom du collectif « Avortement en Europe, les femmes décident » a porté plainte auprès de l’Ordre des Médecins contre trois représentants du SYNGOF après des menaces de grève sur l’IVG et des propos réactionnaires et insultants sur les droits des femmes.

Comme la loi le prévoit, le Conseil départemental de l’ordre des médecins convoque Suzy à une commission de conciliation en présence du docteur Paganelli, le 25 juin à 18h30, à son siège au 21 rue Constantine à Tours. Il ne peut pas y avoir de conciliation avec celles et ceux qui remettent en cause le droit à l’IVG.

Nous nous battons :

  • pour refuser toute menace de grève sur l’IVG,
  • pour assurer l’accès de toutes les femmes à l’IVG quels que soient leur situation économique, sociale, leur lieu de vie,
  • pour donner les moyens financiers aux centres pratiquant les IVG
  • pour la réouverture de tous les CIVG (centre d’interruption volontaire de grossesse) fermés ces dernières années
  • contre la clause de conscience spécifique à l’IVG pour les médecins,
  • pour que la formation aux techniques d’avortement fasse partie de la formation initiale et continue des professionnel.les de santé.

Rassemblement, le mardi 25 juin 2019, à 18h30, au 21 rue Constantine à Tours, à l’appel du Réseau Féministe 37 et avec les associations/organisations/structures associées.

CGT 37,FSU 37, DLGS Les Amis de Demain Le Grand Soir, MJCF, NPA, OLF 37, Peuples Solidaires Touraine, PCOF, PCF, SCOP L’Engernage, SUD Education, SUD Santé Sociaux, Union syndicale SOLIDAIRES, UCL 37…

Illustration : Alter1fo (CC BY-NC-ND 2.0)


Article publié le 19 Juin 2019 sur Larotative.info