Novembre 24, 2022
Par Basse Chaine
174 visites

Suite aux événements autour du chantier de mégabassines de Sainte Soline, le weekend du 29 et 30 octobre 2022 ; une vingtaine d’associations et organisations angevines ont co-signé une lettre ouverte à Christophe Béchu lui demandant un arrêt du chantier de Ste Soline et un moratoire sur tous les projets.


Monsieur le Ministre,

L’actualité du week end du 29 et 30 octobre a mis en lumière le sujet des méga-bassines, et particulièrement celle projetée à Sainte Soline dans les Deux Sèvres.

Vous êtes intervenu sur France Inter, en tant qu’invité du week-end, le 29 octobre 2022. Vous y avez dit que « changer le modèle agricole, c’est exactement la position qui est la mienne et que c’est ce que je défends ».

Vous avez également reconnu la participation « des gens qui dénonc[ai]ent quelque chose de juste, (…) la nécessité que l’on diminue collectivement nos usages de l’eau, (…) la nécessité de faire attention à nos usages collectifs »

Vous avez aussi répondu à la question sur la présence des 1700 gendarmes tout le week-end, qui peut radicaliser la manifestation : « c’est jamais, jamais, par autre chose, que par le dialogue que l’on est capable d’avancer ».

Au vu de l’urgence climatique et de l’état critique des sols et des cours d’eau qui se sont manifestés particulièrement cet été.

Au vu des précipitations qui persistent à rester sous les normales, cet automne, avec les nappes phréatiques au plus bas prolongeant les restrictions dans les usages de l’eau. [1]

Considérant que ce système de méga-bassines est contre-productif et néfaste d’un point de vue hydrologique sachant notamment que de trop forts prélèvements dans les nappes phréatiques les déconnectent des rivières et des cours d’eau (voir à ce sujet les interventions d’Emma Haziza, hydrologue). [2]

Considérant que ces projets sont destructeurs des milieux et des écosystèmes.

Considérant que ces travaux pharaoniques, financés à 70% par de l’argent public, ne sont rien d’autre que l’accaparement de l’eau pour de l’agriculture agroindustrielle, souvent en monoculture, très consommatrice d’intrants et d’eau, très polluante. Lorsqu’il existe en parallèle, l’élevage est trop souvent hors-sol et non basé sur des ressources internes à l’exploitation.

Considérant que ces projets donnent l’illusion que le système agroindustriel peut continuer à surconsommer les ressources, polluer l’environnement et repoussent le moment où un autre système plus sobre, plus respectueux des équilibres naturels et du vivant sera mis en place.

Nous demandons un moratoire sur les projets de méga-bassines par le gouvernement, c’est à dire un arrêt définitif du chantier de Sainte-Soline et une suspension des autres projets de méga-bassines dans les Deux-Sèvres et ailleurs.

Nous demandons également d’accompagner ce moratoire d’une concertation large sur le partage de l’eau et l’appui à des pratiques paysannes locales protectrices de la biodiversité.

Les angevin.e.s, très sensibles aux questions climatiques et de biodiversité, attachés à la défense de ce bien commun qu’est l’eau, ont fait le déplacement en très grand nombre à Sainte-Soline !

Nous souhaitons une concertation sur ce bien commun à partager équitablement, paisiblement, pour un avenir durable et ainsi éviter l’escalade des violences.

Comme vous l’avez déclaré, le dialogue est indispensable pour apaiser les tensions et régler ce dossier. Il en va de votre devoir, de votre responsabilité d’initier ce dialogue.

Angers le 18 novembre 2022


Les signataires au 23 novembre :

ATTAC49

BASSINES NON MERCI 49

CIAP49

CITE JAUNE ANGERS

GABBANJOU

JUSTICE CLIMATIQUE ANGERS

LE CERCLE 49

NATURE ET PROGRES Anjou

MOUVEMENT DE LA PAIX ANGERS

PARTI COMMUNISTE 49

SOLIDAIRES 49

UD CGT 49

XR ANGERS

YOUTH FOR CLIMATE ANGERS

ACCUEIL PAYSAN 49

CIVAM 49

CONFEDERATION PAYSANNE 49

FSU49

LFI ANGERS

NPA49

Adblock test (Why?)




Source: Basse-chaine.info