En février, Atlas multi services (AMS), filiale que détient à 100% Royal Air Maroc (RAM), a signifié à 177 hôtesses et stewards leur licenciement. C’est Royal Air Maroc qui a pris cette décision : 17% de l’effectif de Personnel navigant commercial (PNC) mis à la porte, officiellement « suite à la baisse d’activité ».

Depuis, l’activité de la compagnie a repris totalement mais les licenciements n’ont pas été annulés : les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes soutiennent la demande de réintégration immédiate de ces salarié∙es !




Source: Laboursolidarity.org