On fait quelque chose drôle et meurtrier – d’accord,

Meurtrier-meurtrier. Bon bon.

On prend le comme-du-tricostéril-pas-coupé-sinueux-chemin car c’est la denrée imputrescible la plus merveilleuse la plus infinie, or comme

On a tous l’envie d’on a tous l’envie de – d’etc. Regrettons-le, regrettons ces envies, chouinons, ne-soyons-pas-si-bête, dolentons-nous déjà.

Que de

Peine

Automatiquement.

On peut pas juste tous être en envie de ça, dans mon corps on est tous en envie, tous lèvent le doigt, il y a la minorité silencieuse qui n’est pas en envie, on est dans l’accord à peu près, la minorité silencieuse est excrétée par le véto sacrificus, c’est dans la démocratie profane que les toilettes sont le moment profane de la démocratie profane.

Ma démocratie sera profane ou elle ne sera pas. Ou : elle sera rien.

Mais que de peine mais qu.. de p..

Ma démocratie si elle n’est pas rien ne sera pas profane,

Parce qu’il n’est rien qui n’ait pas rien sans rien qui ne soit profane.

Rien n’est profane rien que parce que rien n’est pas ou rien n’est profane.

Il n’est pas une chose qui n’est pas une chose qui soit profane.

– D’accord on fait quelque chose drôle et meurtrier – d’accord. On est à deux doigts dans mon corps de se convertir à une foi, on n’est pas regardant : il faut proposer.

Des personnes, ou des gens, des intellectuelles, ou des intellectuels, écrivent dans des livres sur des ordinateurs issus des agricultures nitescentes de l’espace. Quelqu’un qui imprime par profession imprime et imprime – chaque page est mise dans la bonne place au sein du papier par un.e professionnelle ou professionnel. Beaucoup d’action dans la fabrication des objets selon le penseur Karl Marx, en I et en II ; en III nous veillerons à faire quelque chose drôle et meurtrier. Dans le livre-ordinateur les mots sont parfois longs et courts (« j’ai » ; « du » ; « tauxdintérêtisomorphe ») tout comme dans le livre humain vraiment papier et couverture en cuir de couverture.

Qu’il qu’elle soit qu’il y ait écrit dans du livre ne peut pas faire toutes les personnes à tous les moments de l’Action. D’accord le livre se complique professionnellement proportionnellement à l’Action que personne a faire.

On fait quelque chose drôle et meurtrier, drôle : pour nous fédérer sous l’étendard joyeux qui rend au ciel l’hommage d’1 mille éclats enjaillants  ; meurtrier  : en cadeau, en plus, pour fédérer en plus des joyeux les grincheux, qui sont plus dans-le-meurtre que dans-la-joie n’est dans l’intérimaire malade avant noël. On-se-fera-comprendre. Sa voiture est dans fourrière. De plus, les enfants de qui pour leurs cadeaux font des simagrées mignonnes qui ruinent la réserve de parent. Alors il ou elle se priveront du pain et de certains aliments. Cela est sur quoi il n’y a pas de doute est sur quoi s’accumulent par couches style hamburger dégoûtant les strates navrantes.

On dit quoi : on dit c’est pas bientôt terminé cette véritable tragédie !

On dit par pitié par pitié pour les personnes qui sont réceptionnistes des supplications.

C’est le phatique de pitié par pitié  ; le phatique de phatique n’est pas phatique car c’est un terme spécialisé qui obstrue.

On envie pas les personnes car cela est impossible.

On envie le travail beau ; quelque chose drôle et meurtrier ; etc. On envie pas les personnes car on les aime. Les envier en plus  : ce serait chelou.

Dans ma démocratie on s’aime sans cesse, on se chambre sans cesse, on s’entretue parce que c’est un genre de paradis où quasiment tout le monde s’esclaffe de rire. L’ambiance est à la bonne humeur et les cacahuètes sont en gratuité libre. L’imitation des gens par les gens, ce fait est rendu armé, weaponised, en arme populaire-participative à suicides mutuels viavia le truchement de – d’avaler une ou d. cacahuètes par le tuyau de l’oxygène de l’air.

L’urgence de la situation le demande de nous. On est dans un accord. On aspire aux différentes choses du dehors par différents tuyaux vers le même corps sans sac de la séparation cyclonique (DYSON).

Il est bon pour nous de nous maintenir dans un accord de conjoncture au fil d’une discussion longue et lente comme cicelle.

L’urgence de la situation nous le demande de nous.

Qu’est-ce que nous sommes libre de nous aimer en toute stratégie. Nous sommes libres de participer à demi à l’amour non coupé en deux : triste amour merveilleux de nous ; non-amour drôle. La répartition est l.br.ment répartie par génocide interdividuel vraiment autonome.

Pour faire quelque chose drôle et meurtrier :

Kant fait pousser un éléphant dans le jardin,

Faisons-les s’entre-nourrir et à la fin on verra

Qui c’est qui a perdu quand il y en aura plus

De l’un d’eux.

Mathieu Farizier


Article publié le 21 Oct 2019 sur Lundi.am