Mai 2, 2017
Par Paris Luttes
284 visites


Une journée de lutte, comme d’habitude bien remplie. Comme l’an dernier, les flics ont attaqué le cortège parisien. Pour protéger une banque, une publicité ou nous empêcher de nous déplacer la police a montré qu’elle n’avait pas de limite dans la violence. Si les médias traditionels chouinent sur les flics blessés (dont un avec sa propre grenade de désencerclement) nos pensées vont aux dizaines de manifestant-es blessé-es et aux dizaines de milliers de personnes qui ont osé défier le dispositif répressif.

Pas mal de monde place de la République à 14h. Plusieurs dizaines de milliers à coup sûr. Plus tôt un rassemblement avait eu lieu au pont du Carroussel à la mémoire de Brahim Bouarram, et une manif libertaire au départ de la Place des Fêtes. Celle-ci a regroupé plusieurs milliers de personnes qui ont convergé à travers Belleville jusqu’à la Place de la République. A 14h30 environ, la manif’ s’est élancée avec un cortège de tête de plusieurs milliers de personnes. Lunettes de piscine, foulards et maalox, les bons réflexes du printemps dernier sont bien là. L’ensemble de la manif a regroupé 80 000 personnes selon les organisations syndicales. Ce qui est sur c’est que ce n’était pas ridicule et plus qu’un 1er mai classique.




Source: