Août 13, 2018
Par Rebellyon
59 visites


Surprise, ce matin je check rapidement ma boite mail, je vois que Pôle Emploi m’a envoyé un mail au titre peu évocateur « échange avec pole-emploi », semi-inquiet j’ouvre le mail, en me demandant si j’aurais pas juste oublié de m’actualiser ?

En faite non, c’est juste une petite annonce pour un service civique, envoyé je suppose à une bonne partie de leurs « jeunes inscrits » (plus ou moins à la louche, je suis plus en âge de faire un service civique).

En parcourant un peu plus en détail l’offre quelque peu surprenante, on y apprend qu’ils cherchent 2 accompagnateurs pour du travail d’accompagnement numérique ! Il y a quelques années lorsque tu déposais un dossier de demande de service civique on te demandait de rajouter du « fun » parce que ça devait pas ressembler à du travail, tu te dis que Pôle Emploi doit avoir les bons filons pour déposer des dossiers de service civique. Parce que niveau fun y a aucun effort de fait, ton boulot consiste à :« 

  • Accompagnement à l’inscription des demandeurs d’emplois en difficultés
  • Aide pour scanner les documents administratifs (bulletins de paie, arrêt maladie)
  • Explication du fonctionnement du site pôle emploi
  • Recense les besoins et les souhaits des demandeurs d’emplois »

Ils auraient pu rajouter un jeu de piste pour débusquer les fraudeurs, et l’organisation de boom de fin de droits pour les chômeurs abusant de leurs vacances aux Bahamas, mais non le travail d’agent d’accueil de Pôle Emploi est déjà assez fun comme ça.

Histoire de rigoler un peu plus jaune, je me lance dans la lecture de la fiche de poste qu’il m’envoie en pièce-jointe. Et là je me dis que tout est bon pour faire baisser les chiffres du chômage ou au moins faire baisser les coûts de fonctionnement du service public en attendant le nouveau plan chômage [1].
En gros il te demande d’être un agent d’accueil pour Pôle Emploi le tout payé la fabuleuse somme de 573,65 euros les 24h hebdomadaire (soit 200 euros de moins que le Smic !). C’est vrai que ça coûte bien moins cher qu’un CDD, ou un CDI. Et puis quoi de mieux que de rétablir un peu de solidarité au service de l’intérêt général [2],que de participer activement à l’économie budgétaire demandée par le gouvernement !

Après avoir rigolé un bon coup je lis le profil attendu, et la deuxième ligne précise texto : « Ne pas être indemnisé par Pôle Emploi ». On sait jamais si je serais tenté d’arrondir mes fins de mois d’allocation chômage, avec un service civique grassement payé ! Par contre rien ne t’empêche d’y être inscrit dans la catégorie 4 te faisant ainsi sortir de la catégorie des chômeurs cherchant un emploi.

Puis sur la fin on remarque que nos spécialistes de la recherche d’emploi précise gentiment qu’avec un service civique tu cotises pas pour l’assurance chômage , mais heureusement les heureux volontaires auront cependant la chance de suivre un tutorat avec un conseiller Pôle Emploi, ils pourront ainsi espérer lors de leurs inscription éviter les formations : « savoir écrire un CV », ou encore « utilisation de l’outil informatique » (mais ça c’est pas dit).

Un chômeur heureux


[1] qui s’annonce être une excellente nouvelle pour tous les demandeurs d’emplois à la recherche d’un travail hors de leurs critères de recherche

[2] une des autres conditions pour pouvoir demander l’accueil de service civique

On peut aussi lire sur le sujet cet article de la rotative




Source: