Ils étaient une vingtaine ce lundi à ne pas vouloir réintégrer le foyer de Collonges-au-mont-d’Or.

Ces migrants, mineurs isolés, ont souhaité dénoncer leurs conditions de vie en envahissant les locaux de la Mission d’évaluation et d’orientation dans le 3e arrondissement de Lyon.

Selon eux, aucun éducateur n’est présent pour les accueillir, ils se lavent sans savon à l’eau marron et ont connu des repas sans nourriture. Sans oublier l’absence de draps dans leurs lits.

Pas de quoi leur permettre d’étudier dans de bonnes conditions, la plupart d’entre eux sont scolarisés dans des établissements éloignés de Collonges.

Les mineurs sont placés sous la protection de la Métropole de Lyon. Cette dernière a réfuté ces témoignages auprès du Progrès. La collectivité évoque une situation « temporaire » pour ces jeunes destinés à rejoindre un établissement de la Protection de l’enfance.

Des policiers sont intervenus lundi pour expulser les mineurs migrants de la Méomie, l’un des adolescents a été interpellé pour avoir lancé une canette sur les forces de l’ordre. Ses camarades n’avaient absolument pas l’intention de réintégrer le foyer de Collonges.

Pour rappel, ce foyer de Colonges, géré par le Forum réfugiés, a ouvert le 5 février alors qu’il devait être ouvert il y a plus d’un mois maintenant. Il était présenté par la Métropole comme la solution miracle pour régler le problème du logements des mineurs isolés. Dans les faits, il ne devrait pas compter plus de 50 places (25 à l’ouverture) alors que des centaines de mineurs isolés vivent dans les rues de l’agglomération.

Source : Lyonmag

Par Rebellyon,

Source: http://rebellyon.info/Lyon-des-migrants-quittent-leur-foyer-et-18703