Tant que le capitalisme

Sera contre les capitalistes

Tant que le fascisme

Sera contre les fascistes

Tant que l’anarchisme

Sera contre les anarchistes

Tant que le stalinisme

Sera contre les stalinistes

Tant que le communisme

Sera contre les communistes

Tant que le royalisme

Sera contre les royalistes

Tant que la démocratie

Sera contre les démocrates

Mémoricide, populicide, génocide

Et si tout le monde chantait ?

Et si tout le monde écrivait ?

Et si tout le monde peignait ?

Tout le monde serait chanteur !

Tout le monde serait écrivain !

Tout le monde serait peintre !

Et peut-être

Plus l’idée de la terreur

Qui est la terreur de l’idée

Comme les guerres de Vendée

Avec ses 160.000, enfants, femmes, hommes, massacrés

Avec ses 10.000, enfants, femmes, hommes, noyés

Toujours pour des idées

Pour un chimérique bonheur imposé

Ainsi, populicide, date de 1794

Ainsi, génocide, date de 1944

Ainsi, mémoricide, date de 1991

Trois néologismes

Qui sont nés du ventre de la guerre

Guerre de l’idée

Idée de la guerre

Pour finalement, ne jamais véritablement, rien changer !

Avec des paix à la courte durée

Juste le temps, en fait, de se préparer

Pour de nouvelles guerres

Et partout, toujours la guerre, toujours la misère

Après la vie partagée, et sans guerre, du matrilinéaire

Populicide, génocide, mémoricide

Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l’invité sur ” hiway.fr “